Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

(Chronologie) Les grandes dates des procès de l'ex-présidente Park Geun-hye

14.01.2021 à 16h12
L'ancienne présidente Park Geun-hye (à g.) et son amie de longue date Choi Soon-sil le jeudi 29 juin 2017.
Des citoyens tiennent une manifestation à la bougie le jeudi 1er décembre 2016 devant le building Finance Center dans le centre de Séoul pour demander la démission de la présidente Park Geun-hye.
La présidente par intérim de la Cour constitutionnelle, Lee Jung-mi, annonce le verdict du procès en destitution de la présidente Park Geun-hye le vendredi 10 mars 2017.
L'ancienne présidente Park Geun-hye quitte le Parquet central du district de Séoul le vendredi 31 mars 2017, pour se diriger vers le centre de détention de Séoul.

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- Ci-dessous, la chrolologie des procès de l'ancienne présidente Park Geun-hye pour l'affaire de corruption qui a conduit à sa destitution en 2017.

2016

9 déc. : L'Assemblée nationale adopte à une très grande majorité une motion de destitution contre la présidente Park Geun-hye, avec 234 votes pour et 56 contre. Park est accusée d'avoir permis à son amie Choi Soon-sil de s'immiscer dans les affaires de l'Etat et d'avoir extorqué avec elle plusieurs millions de dollars à des conglomérats, dont le groupe Samsung. La motion est envoyée à la Cour constitutionnelle pour un examen.

2017

10 mars : La Cour constitutionnelle destitue la présidente Park.

17 avr. : Les procureurs inculpent Park pour plusieurs chefs d'accusation, dont corruption et abus de pouvoir, et concluent l'enquête sur le scandale.

23 mai : Le Cour centrale du district de Séoul entame le procès pénal contre Park. L'ancienne présidente apparaît pour la première fois en public depuis son arrestation en mars.

2018

4 jan. : Le Parquet dépose des accusations supplémentaires, notamment pour corruption et détournement de fonds, à l'encontre de Park.

6 avr. : La Cour centrale du district de Séoul condamne Park à 24 ans de prison ferme et à une amende de 18 milliards de wons (16,83 millions de dollars).

23 avr. : Le procès sur l'affaire de corruption débute. Park est accusée d'avoir accepté d'énormes fonds de trois anciens chefs du Service national du renseignement (NIS).

20 juil. : La Cour centrale du district de Séoul condamne Park à six ans de prison et à la confiscation de 3,3 milliards de wons pour avoir illégalement touché des fonds non déclarés du NIS. Elle est aussi condamnée à deux ans de prison pour avoir violé la loi électorale.

24 août : La Haute Cour de Séoul accroît d'un an la condamnation contre Park, à 25 ans, dans la vaste affaire de corruption qui a conduit à sa destitution. Choi Soon-sil, amie de longue date de Park, est condamnée à 20 ans de prison.

2019

29 août : La Cour suprême infirme le verdict rendu par une cour inférieure contre Park. La plus haute juridiction du pays ordonne le réexamen des accusations de corruption contre Park séparément des autres chefs d'accusation. Elle renvoie également à un tribunal inférieur l'affaire de corruption impliquant Choi Soon-sil et Lee Jae-yong, héritier présomptif du groupe Samsung.

28 nov. : la Cour suprême renvoie à un tribunal inférieur l'affaire de corruption liée au NIS.

2020

10 juil. : Dans un nouveau procès, la Haute Cour de Séoul condamne Park à un total de 20 ans de prison, à une amende de 18 milliards de wons et à la saisie de 3,5 milliards de wons pour corruption, abus de pouvoir et d'autres accusations criminelles.

16 juil. : Le Parquet fait appel de la décision.

2021

14 jan. : La Cour Suprême confirme la peine de 20 ans de prison et l'amende de 18 milliards de wons contre l'ancienne présidente déchue Park Geun-hye dans l'affaire de corruption, rejetant ainsi la demande en appel des procureurs.

(FIN)

Mots clés
Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.