Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Des centaines de propriétaires de café poursuivent le gouvernement en justice pour les pertes dues au Covid-19

14.01.2021 à 18h37

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- Des centaines de propriétaires de cafés ont intenté un procès au gouvernement jeudi dernier afin d'obtenir une compensation suite aux pertes subies dans le cadre des restrictions décidées du fait de la pandémie de Covid-19.

Une association de propriétaires de cafés a déclaré que la plainte, qui a été déposée auprès du tribunal du district central de Séoul, réclame environ 1,8 milliard de wons (1,64 million de dollars) de dommages et intérêts, soit 5 millions de wons pour chacun des 358 plaignants.

«Les réglementations incohérentes et injustes en matière de lutte conte le virus nous ont amenés à recourir à une action en justice», a déclaré l'association lors d'une conférence de presse donnée à l'extérieur du tribunal.

«Les propriétaires de cafés n'ont pu s'empêcher de s'indigner devant l'interdiction du service en intérieur, qui a été appliquée sans aucun fondement, la nourriture étant la même (que dans les restaurants autorisés à fonctionner), et ne pouvaient plus supporter de voir les moyens de subsistance du personnel menacés», a-t-elle déclaré.

Le groupe a affirmé que certains cafés ont vu leurs ventes chuter de 70 à 90% et ont eu du mal à payer le loyer de leur établissement.

Les cafés de la capitale se sont vu interdits d'offrir des services de restauration depuis que le gouvernement a porté le programme de distanciation sociale au niveau 2 à la fin novembre.

Début décembre, le gouvernement a porté ce programme au niveau 2,5 dans la capitale et au niveau 2 dans le reste du pays.

Les propriétaires de cafés essaient de survivre en ne proposant que des services de livraison et de plats à emporter.

«Ce dont nous avons besoin maintenant, c'est d'une indemnisation due à un sinistre, pas d'une aide d'urgence», a déclaré l'association, qui a averti qu'au moins 100 personnes supplémentaires ont exprimé leur intérêt à intenter des poursuites supplémentaires contre le gouvernement.

Les petites entreprises protestent de plus en plus contre les restrictions Covid-19 du gouvernement, arguant qu'elles sont injustes et déraisonnables.

Les restaurants, par exemple, ont été autorisés à fonctionner normalement jusqu'à 21 heures, après quoi ils doivent passer à la vente à emporter et à la livraison uniquement.

Les propriétaires de salles de sport ont également intenté des procès similaires contre le gouvernement. La semaine dernière, certains d'entre eux ont rouvert leurs installations au mépris de l'interdiction de rassemblement.

Des membres d'une association de propriétaires de café tiennent une conférence de presse devant le tribunal du district central de Séoul le 14 janvier 2021, avant d'intenter une action en dommages et intérêts contre le gouvernement.
Des membres d'une association de propriétaires de café demandent la levée des restrictions dues au Covid-19 lors d'un rassemblement devant le siège du Parti démocrate au pouvoir à Séoul le 13 janvier 2021.
Des chaises sont posées sur les tables dans un café du sud de Séoul le 6 janvier 2021 du fait des restrictions du gouvernement sur les repas dans les cafés à cause de l'épidémie de Covid-19.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.