Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(LEAD) La Corée du Nord dévoile un nouveau MSBS lors de la parade militaire

15.01.2021 à 09h37
Nouveaux MSBS ?

SEOUL, 15 jan. (Yonhap) -- La Corée du Nord aurait montré un nouveau type de missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) lors d'une récente parade militaire tenue à Pyongyang, ont analysé ce vendredi des experts.

La parade s'est déroulée jeudi soir après que le pays communiste a conclu mardi le congrès du Parti du travail qui a duré huit jours et au cours duquel le dirigeant Kim Jong-un a affirmé sa volonté de renforcer l'arsenal nucléaire.

Selon des images publiées par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), le Nord a dévoilé un MSBS qui semble avoir été étiqueté Pukguksong-5ㅅ, ainsi que divers missiles balistiques à combustible solide et d'autres armes.

Le média d'Etat a présenté le MSBS comme «l'arme la plus puissante du monde».

Ankit Panda, chercheur et expert de la non-prolifération au Carnegie Endowment on International Peace a écrit sur son compte Twitter qu'«il y a un nouveau MSBS».

Le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) a simplement déclaré être en train d'analyser les dispositifs militaires qui ont été exhibés au défilé.

Lors de la parade militaire tenue en octobre dernier, la Corée du Nord avait dévoilé un nouveau MSBS baptisé Pukguksong-4ㅅ.

La Corée du Nord possèderait trois types de missiles Pukguksong dont le Pukguksong-2 qui est un missile lancé depuis le sol et non un MSBS.

Le MSBS Pukguksong-3, une version améliorée du Pukguksong-1, serait capable de voler au moins 2.000 km et un tir d'essai de cette arme a été réalisé en octobre 2019.

Cette image capturée de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) le 10 octobre 2020 montre un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) dévoilé lors d'une parade militaire tenue à Pyongyang pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

L'expert a également noté que le Nord a présenté un nouveau missile balistique de courte portée à combustible solide.

«Cela ressemble à un KN24 mais sur un TEL de style KN23», a ajouté Panda dans un tweet.

Le KN-24 fait référence à la version nord-coréenne du système de missiles tactiques de l'armée américaine (ATACMS), un missile basé au sol qui a été dévoilé pour la première fois en 2019 et testé trois fois jusqu'à présent. Le missile, dont le nom de code est KN-23, est la version nord-coréenne du missile balistique russe Iskander.

Le Nord n'a toutefois pas montré de missile balistique intercontinental (ICBM) au cours du défilé, ce qui serait un message envers les Etats-Unis à l'approche du lancement d'un nouveau gouvernement la semaine prochaine à Washington.

Au cours de la parade en octobre, le Nord avait exhibé un nouvel ICBM sur un véhicule transporteur-érecteur-lanceur (TEL) à 11 essieux et à 22 roues, considéré comme le plus grand au monde.

Cela dit, on ne sait pas encore si le nouvel ICBM est une version améliorée du Hwasong-15 ou du Hwasong-16 alors que des sources militaires et experts estiment que l'arme serait une maquette et n'a pas été testée.

Selon les Forces américaines en Corée du Sud (USFK), le régime dispose de trois types d'ICBM : le Hwasong-13 qui peut voler jusqu'à 5.500 km, le Hwasong-14 d'une portée estimée à 10.058 km, capable d'atteindre la plupart du continent américain, et le Hwasong-15 d'une portée estimée à 8.000 miles, soit 12.874 km, ayant donc la capacité de frapper n'importe quelle partie du continent américain.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.