Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(3e LD) Coronavirus : moins de 600 nouveaux cas pour le 4e jour, signe de ralentissement des infections

15.01.2021 à 14h32
Un agent sanitaire se tient prêt à effectuer un test de dépistage du Covid-19, le 14 janvier 2021, dans un centre à Séoul.
Dépistage à l'aéroport d'Incheon

SEOUL, 15 jan. (Yonhap) -- Le nombre de cas additionnel de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud est resté en dessous de 600 pour le quatrième jour consécutif ce vendredi, laissant penser que la troisième vague de la pandémie se ralentit après avoir atteint un pic grâce aux restrictions plus strictes en place depuis un mois.

Le pays a ajouté 513 nouveaux cas de Covid-19, dont 484 infections locales, portant le nombre total de cas à 71.241, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA). Le chiffre représente une légère baisse par rapport aux 524 enregistrés hier.

Les nouveaux cas de Covid-19 dans le pays ont atteint le pic de 1.241 le 25 décembre, et les chiffres journaliers ont ensuite été supérieurs à 1.000 pendant plusieurs jours.

Pour juguler le nombre croissant de cas de Covid-19, les autorités sanitaires ont mis en place les mesures de distanciation sociale du niveau 2,5, le deuxième plus élevé du programme qui en compte cinq, dans la région métropolitaine de Séoul le 8 décembre.

Le nombre moyen des nouveaux patients du Covid-19 s'est élevé à 555 pour la semaine passée dont 523 infections locales, a détaillé la KDCA. Le niveau 2,5 est imposé lorsque les nouveaux cas journaliers continuent à dépasser les 400 à travers le pays ou le nombre de patients double par rapport à la veille.

Le niveau 2 du plan de distanciation sociale est également appliqué dans les autres régions du pays.

Ces mesures renforcées se poursuivront jusqu'à dimanche et les autorités sanitaires décideront ce samedi de maintenir les restrictions actuelles ou de les assouplir.

Les autorités annonceront aussi des mesures de quarantaine spéciales pour la prochaine fête du Nouvel An lunaire pendant laquelle de grands mouvements de population sont prévus.

Les autorités sanitaires devraient alléger les restrictions sur les installations à haut risque dont les salles de sport, karaokés et instituts privés sur fond d'inquiétudes sur leur impact sur les activités commerciales.

Cela dit, l'interdiction actuelle sur les réunions de cinq personnes ou plus devrait être maintenue. Elle est appliquée dans le grand Séoul depuis le 24 décembre et dans les autres régions depuis le 4 janvier.

Parmi les transmissions locales, Séoul a rapporté 122 cas et la province du Gyeonggi entourant la capitale en a signalé 180. Incheon, à l'ouest de Séoul, a ajouté 23 nouveaux cas. La grande région de Séoul abrite la moitié des 51 habitants du pays.

Il s'agit du plus petit nombre de nouveaux cas détectés à Séoul en 52 jours, a précisé la municipalité.

En dehors du grand Séoul, la ville portuaire méridionale de Busan a identifié 45 cas supplémentaires et les provinces du Gyeongsang du Sud et du Nord en ont ajouté chacune 21.

Parmi les nouveaux cas confirmés, 29 ont été importés de l'étranger, soit une légère hausse par rapport aux 28 signalés la veille.

La Corée du Sud a ajouté 22 autres décès ce vendredi, portant le bilan des morts à 1.217, selon la KDCA. Le taux de mortalité s'est élevé à 1,71%.

Le total des patients dans un état grave ou critique a atteint 374, en baisse de six par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet a augmenté de 764 durant ces dernières 24 heures pour s'élever à 56.536.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.