Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Economie

Korean Air va vendre 3.300 Mds de wons d'actions pour le rachat d'Asiana

22.01.2021 à 17h17

SEOUL, 22 jan. (Yonhap) -- Korean Air Lines Co., la plus grande compagnie aérienne sud-coréenne, a annoncé ce vendredi qu'elle vendrait de nouvelles actions d'une valeur de 3.300 milliards de wons (3 milliards de dollars), représentant une hausse par rapport aux 2.500 milliards de wons annoncés initialement en raison du bond du cours du titre, dans le but de financer son acquisition d'Asiana Airlines Inc.

La compagnie aérienne nationale prévoit d'émettre 173,6 millions d'actions au prix unitaire de 19.100 wons, contre 14.400 wons prévus auparavant. Le prix sera déterminé le 26 février, a-t-elle précisé.

L'action Korean Air a grimpé de 28% cette année jusqu'à aujourd'hui à 34.950 wons, une meilleure performance par rapport à la hausse de 9,3% de l'indice Kospi.

De la somme qui sera recueillie par les émissions d'actions, Korean Air dépensera 1.500 milliards de wons pour racheter Asiana et les 1.800 milliards de wons qui resteront serviront à rembourser des dettes.

Korean Air va vendre 3.300 Mds de wons d'actions pour le rachat d'Asiana - 1

Korean Air effectue une due diligence sur Asiana depuis décembre pour étudier la structure des coûts, les contrats et d'autres détails d'Asiana alors qu'elle prévoit de proposer un plan d'intégration post-acquisition le 17 mars.

Afin de poursuivre l'accord, Korean Air a déposé des documents jusqu'au 14 janvier aux autorités antitrust de pays étrangers pour leur demander d'examiner l'intégration envisagée.

Les pays sont les Etats-Unis, l'Union européenne (UE), la Chine et le Japon.

Korean Air prévoit qu'il n'y aura aucun problème majeur dans l'obtention de l'approbation des pays étrangers pour l'intégration des deux compagnies aériennes car les opérations de fusion se sont déroulées en douceur dans le passé.

Korean Air et Asiana représentent un combiné de 40% du trafic de passagers et cargo à l'aéroport international d'Incheon, la porte principale de la Corée du Sud. Il ne s'agit pas d'un monopole, a précisé l'entreprise.

Les deux transporteurs ont suspendu la plupart de leurs vols internationaux depuis mars 2020 alors que les pays ont renforcé leurs restrictions d'entrée afin d'endiguer la diffusion du nouveau coronavirus (Covid-19).

Pour la période janvier-septembre de l'année dernière, les pertes nettes de Korean Air se sont rétrécies à 651,84 milliards de wons, contre 707,14 milliards de wons un an plus tôt, car la compagnie aérienne a obtenu des contrats de fret pour contrebalancer la demande affaiblie pour les voyages.

Mais les pertes nettes d'Asiana se sont élargies à 624 milliards de dollars au cours des neuf premiers mois, après avoir été de 524 milliards de wons à la fin de la même période de l'année précédente.

Les compagnies aériennes devraient publier leurs performances du quatrième trimestre de l'année 2020 le mois prochain.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus Economie
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.