Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Les cimetières fermeront pendant les vacances du Nouvel An lunaire pour endiguer la propagation du Covid-19

22.01.2021 à 19h07

SEOUL, 22 jan. (Yonhap) -- La pandémie de coronavirus devrait mettre un frein à la tradition du Nouvel An lunaire coréen qui consiste à se rendre sur les tombes des ancêtres, de nombreux gouvernements locaux comptant fermer les cimetières publics pendant la période des fêtes le mois prochain, ont déclaré des responsables ce vendredi.

Un certain nombre de gouvernements métropolitains et provinciaux ont annoncé leur décision de fermer les cimetières publics pendant les vacances du Nouvel An lunaire, du 11 au 13 février, craignant que les rassemblements dans ces installations n'augmentent les chances de transmission du Covid-19.

Pendant la fête de Chuseok, début octobre de l'année dernière, de nombreux cimetières ont été fermés pour les mêmes raisons.

Traditionnellement, les Coréens retournent dans leur ville natale pour retrouver leur famille et visiter les tombes de leurs ancêtres pendant les fêtes du Nouvel An lunaire et de Chuseok.

À Busan, ville portuaire du sud du pays, presque tous les cimetières publics, y compris le Busan Memorial Park et le Yeongrak Memorial Park, seront fermés pendant les vacances du Nouvel An lunaire.

La ville mettra en place un système de réservation pour ceux qui souhaitent se rendre dans les cimetières publics pendant les week-ends entre le 30 janvier et le 21 février, à l'exception des jours fériés et des jours de semaine du Nouvel An lunaire. Le nombre de visiteurs dans les parcs commémoratifs de Busan et de Yeongrak sera limité à 2.880 et 1.300, respectivement, pendant cette période.

Le gouvernement métropolitain d'Incheon, à l'ouest de Séoul, fermera le parc commémoratif d'Incheon, à l'exception de son crématorium, pendant les vacances du Nouvel An lunaire et invitera les gens à rendre hommage à leurs ancêtres en ligne.

Le gouvernement d'Incheon a noté que pas moins de 5.068 personnes ont utilisé son service de culte en ligne pendant les vacances de Chuseok l'année dernière.

Dans la province du Gyeonggi, aux alentours de Séoul, presque tous les cimetières publics seront fermés ou fonctionneront sur réservation pendant les prochaines vacances.

Le gouvernement provincial a déclaré qu'il enverra bientôt ses recommandations finales aux différents cimetières sur la base des directives de quarantaine du gouvernement central.

D'autres gouvernements provinciaux et métropolitains prévoient de prendre prochainement une décision concernant les visites dans les cimetières publics pendant les vacances du Nouvel An lunaire, bien qu'ils conseillent aux gens d'éviter de visiter ces installations pendant les vacances et d'utiliser les services de culte en ligne.

Des gens visitent les tombes de leurs ancêtres dans un parc commémoratif à Gwangju, dans le sud-ouest du pays, pendant les vacances de Chuseok en 2020.
Un fonctionnaire du parc commémoratif d'Incheon démontre le fonctionnement d'un service de culte des ancêtres en ligne. (Photo d'archives Yonhap)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.