Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(2e LD) Un Nord-Coréen capturé près de la frontière intercoréenne

16.02.2021 à 17h00

SEOUL, 16 fév. (Yonhap) -- Un homme nord-coréen a été capturé après être entré en Corée du Sud via la frontière orientale, a fait savoir ce mardi le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS), alors qu'il y a une possibilité qu'il ait pu chercher à faire défection au Sud.

Les troupes sud-coréennes ont détecté l'homme vers 4h20 à travers une caméra de surveillance alors qu'il se dirigeait vers le sud près d'un poste de contrôle militaire situé à l'intérieur d'une zone interdite, au nord de la Ligne de contrôle civile (CCL), sur la côte est, selon le JCS.

Après trois heures de recherches, l'homme a été arrêté vers 7h20, a-t-il ajouté.

Cette photo, prise le 3 avril 2019, montre la côte est près de la frontière intercoréenne à Goseong, dans la province du Gangwon.

«L'homme serait un Nord-Coréen, et une enquête est en cours en coopération avec les autorités concernées sur d'autres détails comme la manière dont il a fini par arriver ici et son intention de faire défection», a précisé le JCS dans un communiqué.

«Le JCS vérifie actuellement l'ensemble de la posture de surveillance à travers la frontière. L'armée nord-coréenne n'a montré aucun mouvement inhabituel jusqu'à présent», a-t-il été ajouté.

L'homme serait âgé d'une vingtaine d'années et a exprimé son intention de faire défection. Mais on ne sait pas encore s'il s'agit d'un soldat ou d'un civil et comment il a pu traverser la frontière lourdement fortifiée.

«Une enquête supplémentaire est nécessaire pour saisir des détails, dont la possibilité qu'il ne soit pas venu à travers la frontière terrestre mais via la mer», a indiqué un officiel militaire.

L'armée devrait être vivement critiquée pour avoir échoué à détecter le passage frontalier de l'homme.

Un incident similaire dû à une faille sécuritaire a eu lieu en novembre, quand un civil nord-coréen a franchi la frontière sans avoir été détecté et a été retrouvé aussi à Goseong, dans une tentative de défection suspecte. Un fonctionnement défectueux de capteurs installés sur des clôtures et d'autres failles dans le système de sécurité de l'armée ont été critiqués pour n'avoir pas pu empêcher un tel incident de se produire.

L'incident d'aujourd'hui est survenu même après que le ministère a pris des mesures pour améliorer le système de surveillance à la frontière.

La CCL, qui s'étend sur environ 5 à 20 km vers le sud de la Ligne de démarcation militaire (MDL), a été établie après la guerre de Corée (1950-1953) pour des raisons de sécurité.

Cette photo, prise le 24 juillet 2018, montre une vue nocturne de la Zone démilitarisée (DMZ) à la frontière avec la Corée du Nord à Cheorwon, dans la province du Gangwon.
Un véhicule passe un point de contrôle militaire dans la ville frontalière de Cheorwon, dans la province du Gangwon, le 3 septembre 2017.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.