Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

La croissance des crédits aux ménages a ralenti légèrement au T4 2020

23.02.2021 à 15h51

SEOUL, 23 fév. (Yonhap) -- Les crédits aux ménages sud-coréens ont augmenté à un rythme légèrement plus lent au quatrième trimestre de l'année dernière, alors que les banques ont resserré les règles sur les prêts non garantis, ont montré ce mardi les données de la Banque de Corée (BOK).

Les crédits aux ménages ont atteint un niveau record de 1.726.000 milliards de wons (1.550 milliards de dollars) en décembre de l'année dernière, en hausse de 44.200 milliards de wons par rapport à trois mois plus tôt, selon la BOK.

Les crédits aux ménages désignent les achats à crédit et les prêts accordés aux ménages par des institutions financières, y compris les prêteurs commerciaux et les caisses d'épargne mutuelles.

Le décompte du quatrième trimestre fait suite à une hausse de 44.900 milliards de wons en glissement trimestriel au troisième trimestre de l'année dernière.

Cependant, la croissance des crédits aux ménages s'est accélérée l'an dernier. Il a bondi de 125.800 milliards de wons en 2020, contre une hausse de 63.600 milliards de wons en 2019.

Une publicité pour des prêts bancaires est affichée devant une banque à Séoul.

Les prêts aux ménages consentis par les banques et autres institutions financières ont atteint 1.630.200 milliards de wons au quatrième trimestre de l'année dernière, en hausse de 44.500 milliards de wons par rapport à trois mois plus tôt.

Les prêts hypothécaires ont augmenté de 20.200 milliards de wons sur le trimestre à 910.600 milliards de wons au quatrième trimestre, après une augmentation de 17.400 milliards de wons au troisième trimestre.

Au quatrième trimestre, la demande de prêts pour acheter des actions a également augmenté en ligne avec le marché boursier haussier du pays. Malgré l'épidémie de Covid-19, le marché boursier local a gagné du terrain dans un contexte de liquidités abondantes déclenchées par une longue série de taux bas.

Les achats à crédit se sont élevés à 95.900 milliards de wons fin décembre 2020, en baisse de 200 milliards de wons par rapport à trois mois plus tôt, a indiqué la banque centrale.

Les dettes des ménages coréens ont été citées à maintes reprises comme le principal frein à la quatrième économie d'Asie, car le niveau élevé d'endettement devrait freiner la demande intérieure et ainsi restreindre la croissance économique.

as26@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.