Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

International

Séoul disposé à coopérer avec le Quad en traitant les questions «au cas par cas»

06.04.2021 à 15h46

SEOUL, 06 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud est disposée à coopérer avec les pays membres du forum Quad dirigé par les Etats-Unis en traitant les questions «au cas par cas», a indiqué ce mardi un officiel du ministère des Affaires étrangères sur fond de rapports de médias selon lesquels Washington souhaite voir Séoul rejoindre le forum, perçu comme un contrepoids à l'influence de la Chine.

Des officiels à Séoul ont toutefois affirmé clairement qu'il n'y a pas eu de demande officielle de la part des Etats-Unis pour une adhésion au Quad impliquant aussi l'Australie, le Japon et l'Inde, en soulignant que le pays participera à toute initiative tant qu'elle sert les intérêts nationaux et aide à la prospérité régionale.

«Même si ce n'est pas le Quad, nous pouvons poursuivre la coopération, au cas par cas, avec les pays membres du Quad, dans les domaines où nous pouvons contribuer», a déclaré l'officiel.

Séoul travaille déjà avec les Etats-Unis pour la coopération régionale dans une grande variété de domaines et est disposé à faire de même avec les autres membres du Quad sur des questions tels que le changement climatique, la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), la criminalité transnationale et la cybersécurité.

«Nous participons activement aussi aux manœuvres multilatérales dans la région Indo-Pacifique comme les exercices RIMPAC, Cobra Gold et Pacific Vanguard, et nous envisageons une nouvelle participation dans le futur», a-t-il déclaré.

L'officiel a rejeté les inquiétudes soulevées dans les récents rapports de médias selon lesquels les réserves de Séoul quant à une adhésion au Quad sont en train d'isoler le pays des autres partenaires de la région. «Cela ne reflète pas les faits», a-t-il dit.

«Nous poursuivons activement la coopération avec d'autres initiatives régionales en nous basant sur notre propre nouvelle politique Sud», a-t-il noté en faisant référence à la politique régionale clé de Séoul destinée à approfondir les liens avec les pays d'Asie du Sud-Est. «Nous sommes convenus de le faire avec l'Australie, et nous chercherons une coopération de ce genre avec le Japon et la Chine dans le cadre d'une ceinture, d'une route.»

Au cours de sa visite en Corée du Sud le mois dernier, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a décrit le Quad comme «un groupe informel de pays partageant les mêmes idées» et a déclaré que les Etats-Unis travaillaient déjà étroitement avec Séoul sur les moyens d'approfondir la coopération sur de nombreux sujets.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus International
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.