Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Corée du Nord

Le CIO n'a pas reçu d'information de la Corée du Nord concernant son absence aux JO de Tokyo

06.04.2021 à 21h20

SEOUL, 06 avr. (Yonhap) -- Le Comité international olympique (CIO) a déclaré ce mardi qu'il n'a pas reçu de notification officielle de la Corée du Nord concernant sa décision de ne pas participer aux Jeux olympiques d'été de Tokyo cette année.

«Le CIO n'a reçu aucune demande officielle du CNO de la RPDC d'être libéré de son obligation de participer aux Jeux olympiques, selon la Charte olympique», a déclaré un porte-parole du CIO dans un communiqué envoyé à l'agence de presse Yonhap.

CNO est l'abréviation de Comité national olympique et RPDC est le nom officiel de la Corée du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

Plus tôt dans la journée, la Corée du Nord a annoncé qu'elle n'enverra pas ses athlètes aux Jeux olympiques à Tokyo du 23 juillet au 8 août, invoquant des inquiétudes concernant la pandémie de coronavirus.

Selon un site Web, Sports in the DPRK Korea, la décision a été prise lors d'une réunion de l'assemblée générale du Comité olympique nord-coréen qui s'est tenue à Pyongyang le 25 mars.

Le porte-parole du CIO a déclaré : «Malheureusement, le CNO de la RPDC n'était, malgré plusieurs demandes du CIO, pas en mesure de tenir une conférence téléphonique au cours de laquelle la situation du Covid-19 en Corée du Nord aurait également dû être discutée.»

Le retrait du Nord des Jeux olympiques a porté un coup aux espoirs de la Corée du Sud d'utiliser la compétition sportive pour relancer le processus de paix dans l'impasse avec Pyongyang et de renouveler la coopération sportive intercoréenne.

Les deux Corées étaient convenues en février 2019 de former des équipes conjointes dans quatre sports aux Jeux olympiques de Tokyo, bien qu'elles n'aient pas donné suite à ce plan depuis.

En 2018, les deux Corées ont formé une seule équipe au hockey féminin aux Jeux olympiques d'hiver qui se sont déroulés au sud de la frontière et ont envoyé plusieurs équipes unifiées aux Jeux asiatiques en Indonésie.

Sur cette photo d'archive du 15 février 2019, le ministre sud-coréen du Sport Do Jong-hwan (à gauche) s'entretient avec son homologue nord-coréen Kim Il-guk devant le Musée olympique à Lausanne, en Suisse.
Sur cette photo d'archive du 15 février 2019, le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach (2e à partir de la droite) s'adresse aux journalistes à la suite d'une réunion avec des délégations sportives de Corée du Sud et de Corée du Nord au siège du CIO à Lausanne, en Suisse. Aux côtés de Bach se trouvent Lee Kee-heung (à gauche), président du Comité sportif et olympique coréen, Do Jong-hwan (2e à partir de la gauche), ministre sud-coréen du Sport, et Kim Il-guk, ministre nord-coréen du Sport.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus Corée du Nord
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.