Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(4e LD) Coronavirus : le plus grand nombre de nouveaux cas depuis la mi-février, menace d'une nouvelle vague

07.04.2021 à 15h18
Des gens se font dépister pour le nouveau coronavirus le mardi 6 avril 2021 dans un parc à Incheon après l'apparition d'un cluster d'infections dans le quartier.

SEOUL, 07 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud a rapporté le plus grand nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) depuis la mi-février ce mercredi alors que des infections en grappes sporadiques ont continué d'apparaître à l'échelle nationale, intensifiant les inquiétudes sur une nouvelle vague épidémique.

Le pays a rapporté 668 nouveaux cas de Covid-19, dont 653 infections locales, portant le nombre total de cas à 106.898, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Il s'agit d'un bond par rapport aux 478 nouveaux cas signalés la veille et du plus important chiffre depuis le 18 février, jour où 621 contaminations ont été signalées.

Le chiffre quotidien était supérieur à la barre des 500 depuis mercredi dernier avant de baisser à 473 lundi en raison du fait que moins de tests de dépistage sont effectués au cours du week-end.

Le pays a ajouté quatre décès additionnels, portant le bilan des morts à 1.756. Le taux de mortalité était de 1,64%.

La Corée du Sud continue de rapporter plus de 300 nouveaux patients journaliers depuis le début de février alors qu'il n'y pas signe de ralentissement des infections groupées.

Les derniers foyers d'infections incluent un bar à Busan qui a rapporté 302 contaminations jusqu'à aujourd'hui, en hausse de 12 par rapport à la veille.

Les autorités sanitaires ont averti que le pays pourrait assister à plus de 600 infections journalières sur fond d'augmentation des déplacements de la population avec l'arrivée du printemps et du relâchement, évoquant la possibilité d'adopter des mesures antivirus plus strictes pour endiguer la progression du Covid-19.

Les cas de variants plus contagieux mettent aussi à rude épreuve la lutte antivirus du pays. Jusqu'à lundi, un total de 330 cas de mutants du Royaume-Uni, d'Afrique du Sud et du Brésil ont été rapportés.

Le gouvernement a appelé la population à respecter les mesures sanitaires alors que les élections partielles pour les mairies de Séoul et Busan se déroulent aujourd'hui.

Un électeur, portant des gants en plastique, glisse un bulletin de vote dans l'urne le mercredi 7 avril 2021 à un bureau de vote de Séoul dans le cadre de l'élection partielle pour la mairie de Séoul.

Les autorités projettent d'annoncer ce vendredi de nouvelles règles de distanciation sociale qui seront appliquées à l'échelle nationale à partir de la semaine prochaine.

La zone métropolitaine de Séoul, foyer de la moitié des 51,7 millions d'habitants du pays, est actuellement sous le niveau 2 de distanciation sociale, jusqu'au 11 avril. Les autres régions sont sous le niveau 1,5. Les rassemblements de cinq personne ou plus sont interdits dans tout le pays.

La KDCA a noté que le nombre de patients était en hausse à l'échelle nationale avec une moyenne journalière de 523,7 nouveaux cas la semaine passée. En vertu du régime actuel de distanciation sociale, le niveau 2,5 peut être adopté si le chiffre journalier moyen dépasse les 400.

«Nous devons être plus vigilants alors que la quatrième vague de l'épidémie approche», a déclaré Yoon Tae-ho, haut officiel du ministère de la Santé.

Les autorités ont fait part de leur plan d'effectuer des inspections dans les karaokés trois fois par semaine pour vérifier s'ils respectent strictement les directives sur fond de nombre croissant de cas retracés à ce genre d'établissement.

Par ailleurs, les autorités sanitaires ont précisé que la capacité médicale du pays permettait de traiter 1.000 nouveaux cas journaliers pendant 20 jours d'affilée.

Le pays déploie actuellement des efforts pour s'assurer suffisamment de lits hospitaliers pour faire face à l'éventualité de 2.000 nouvelles infections journalières.

Depuis que le pays a commencé son programme de vaccination le 26 février, un total de 1.039.066 personnes se sont fait vacciner contre le Covdi-19, dont 37.533 la veille.

La vaccin d'AstraZeneca a été inoculé à 887.452 personnes, tandis que 151.614 ont reçu le vaccin Pfizer.

La KDCA a précisé que 33.414 personnes ont reçu deux doses.

Un total de 11.215 cas d'effets secondaires après la vaccination ont été signalés, mais 98,5% ont manifesté des symptômes légers, comme de la fièvre et des douleurs musculaires.

Un total de 38 décès après une vaccination ont été rapportés, selon la KDCA. Les autorités ont toutefois indiqué que les causes exactes des décès étaient inconnues.

Une femme dans la vingtaine a vu se former des caillots sanguins aux jambes après avoir reçu le vaccin AstraZeneca. La Corée du Sud a rapporté un cas de thrombose veineuse cérébrale chez un autre patient le mois dernier.

La Corée du Sud vise à atteindre l'immunité collective d'ici novembre et cherche à achever la vaccination de 12 millions de personnes d'ici fin juin.

Parmi les 653 cas locaux, Séoul a signalé 196 nouvelles infections et la province du Gyeonggi a repéré 173 nouveaux patients. Incheon, à l'ouest de la capitale, a de son côté identifié 44 contaminations supplémentaires alors que la ville portuaire de Busan, située dans le sud-est du pays, en a rapporté 38.

Les cas importés se sont élevés à 15, portant le total de tels cas à 7.736.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique a été de 109, en baisse de trois par rapport à la veille, a indiqué la KDCA.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 97.928, en hausse de 565 sur un jour.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.