Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(3e LD) Mairie de Séoul : les sondages à la sortie des bureaux de vote indiquent une victoire écrasante de Oh Se-hoon

07.04.2021 à 22h47
Oh Se-hoon célèbre le résultat d'un sondage à la sortie des bureaux de vote au siège du principal parti d'opposition, le Parti du pouvoir du peuple, à Séoul le 7 avril 2021. Le sondage, réalisé conjointement par KBS, MBC et SBS, montre que Oh Se-hoon devance Park Young-sun, du Parti démocrate, avec 59% des votes contre 37,7% à l'élection partielle pour le siège de maire de Séoul.
Le candidat du Parti du pouvoir du peuple à la mairie de Busan, Park Heong-joon (au centre), sourit dans son bureau à Busan le 7 avril 2021, suite au sondage de sortie des urnes indiquant qu'il est susceptible de remporter la course à la mairie de Busan.

SEOUL, 07 avr. (Yonhap) -- Oh Se-hoon, du Parti du pouvoir du peuple (PPP), le principal parti d'opposition, devrait largement remporter le siège de maire de Séoul aux élections partielles de mercredi, selon les sondages de sortie des urnes.

Oh devance sa rivale du Parti démocrate (DP) au pouvoir, Park Young-sun, par 59% contre 37,7%, selon les sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote et publiés conjointement par les trois chaînes de télévision KBS, MBC et SBS.

L'élection partielle pour le poste de maire de Séoul a été convoquée après que le précédent maire, Park Won-soon, affilié au PD, se soit suicidé en juillet à la suite d'allégations de harcèlement sexuel formulées par une subordonnée.

Le sondage montre également que Park Heong-joon, du PPP, devance son rival du PD, Kim Young-choon, avec 64% contre 33%, dans la course à la mairie de Busan, la deuxième plus grande ville du pays.

Le siège de maire de Busan ainsi que 19 autres postes publics régionaux.

Saluant ces résultats, le chef intérimaire du PPP, Kim Chong-in, a déclaré qu'ils reflétaient la colère du public envers l'administration Moon.

«Je pense que les élections reflètent le bon sens du peuple... c'est l'expression de la rage du peuple envers le gouvernement», a déclaré Kim.

A environ un an de la prochaine élection présidentielle en mars 2022, les résultats des élections devraient donner le ton du scrutin présidentiel et de la dernière année de mandat du président Moon Jae-in.

En cas de victoire, Oh retrouvera le siège de maire de Séoul, où vivent près de 10 millions de personnes sur les 52 millions d'habitants que compte le pays, qu'il avait quitté en 2011, au milieu de son deuxième mandat, pour protester contre l'introduction par le conseil municipal dominé par l'opposition d'un programme de repas scolaires gratuits pour tous les élèves.

La victoire du candidat de l'opposition était largement prédite par les sondages d'opinion préélectoraux. Les élections se sont déroulées alors que de nombreuses personnes sont mécontentes de la flambée des prix du logement sous l'administration Moon.

Un scandale de spéculation foncière impliquant des fonctionnaires de LH, l'agence publique du logement, qui a éclaté un mois avant les élections, a également été en défaveur du bloc au pouvoir.

Selon les sondages, Oh devance largement Park dans toutes les tranches d'âge, sauf chez les électeurs dans la quarantaine. Park a devancé Oh par 49,3% contre 48,3% dans ce groupe d'âge.

«Les électeurs dans la quarantaine sont des partisans convaincus de Park... mais les électeurs dans la vingtaine et la trentaine lui ont tourné le dos, ce qui a creusé l'écart (avec Oh)», a déclaré Bae Cheol-ho, un analyste à l'institut de sondages Realmeter.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.