Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

(FOCUS) Le nouveau maire de Séoul devrait remodeler les politiques de logement et de développement

08.04.2021 à 14h45
Le nouveau maire de Séoul, Oh Se-hoon, prend la parole le jeudi 8 avril 2021, le lendemain de son élection.

SEOUL, 08 avr. (Yonhap) -- Pour Oh Se-hoon, le nouveau maire de Séoul, l'une des plus grandes priorités sera sûrement de réviser la politique de logement de la ville pour résoudre le problème qui a probablement contribué à sa victoire écrasante.

Oh, affilié au Parti du pouvoir du peuple (PPP), la principale formation d'opposition, a fait campagne en promettant de promouvoir «rapidement» des réformes en utilisant ses expériences antérieures en tant que maire de Séoul de 2006 à 2011. Il s'est notamment engagé à augmenter l'offre de logements dans la capitale.

«A partir d'aujourd'hui, Séoul galopera de nouveau», a dit Oh ce jeudi à son arrivée à la mairie pour commencer son travail. Il a été accueilli par des officiels de la municipalité dans le hall.

«En voyant vous tous qui m'accueillez le premier jour, je ressens de nouveau un lourd sentiment de responsabilité», a-t-il ajouté, promettant de travailler ensemble pour le changement de la ville et la vie du peuple.

En premier lieu, il devrait chercher à assouplir les restrictions sur le coefficient d'occupation des sols et le nombre d'étages, en offrant des bases pour construire 185.000 nouveaux logements dans des vieux quartiers.

Une option pour le maire du parti conservateur sera de promouvoir la restructuration ou l'abandon d'une loi restreignant les immeubles d'appartements à 35 étages, qui a été établie sous son prédécesseur progressiste Park Won-soon.

Oh s'est également engagé à offrir 30.000 logements en accordant des faveurs spéciales liées au coefficient d'occupation des sols à des résidents cherchant des développements conjoints sur des parcelles de terre partagées.

Plus globalement, le maire projette de faire construire 360.000 unités pour résoudre le problème de l'offre de logements.

La réalisation de ces plans devrait dépendre de sa capacité à remporter la prochaine élection pour un mandat de quatre ans après avoir assuré les 14 mois restants du mandat de l'ex-maire. Park a été retrouvé mort dans une montagne à Séoul en juillet 2020 suite à un suicide apparent deux jours après que son ancienne secrétaire a déposé plainte auprès de la police en l'accusant de l'avoir harcelée sexuellement durant plusieurs années.

Oh fera face également à des négociations difficiles au conseil municipal, où 101 sièges sur 109 sont actuellement contrôlés par le parti au pouvoir, le Parti démocrate (PD).

Au niveau local, 24 arrondissements sur 25 sont dirigés par des membres du PD, ce qui pourrait poser un défi pour l'approbation des plans de développement du nouveau maire.

«Ce ne sera pas facile», a déclaré Oh lors d'une interview accordée à l'agence de presse Yonhap le mois dernier. «Mais les membres du conseil municipal traitent les affaires en se basant sur les questions de la vie quotidienne. Chaque district a quelque chose qu'il désire. Je pense qu'il y aura de la place pour un compromis.»

Oh a repris le gouvernail de la ville qui a été dirigée par un chef par intérim pendant plus de huit mois. Durant cette période, la ville a adopté un plan controversé de rénovation de la place de Gwanghwamun, dans le centre de Séoul, et des travaux sont en cours pour élargir la route à l'est de la place et remplacer la partie ouest par un parc verdoyant.

L'élection d'Oh remet le projet en question. «Je voudrais demander pour qui la construction a lieu à un moment où la vie est déjà difficile à cause du nouveau coronavirus (Covid-19)», a-t-il écrit sur un réseau social en novembre dernier. «Tout vient de l'insistance d'un architecte pour qui la place doit être sur le côté et non au centre.»

Des groupes civiques ont protesté contre le plan en citant des préoccupations sur le trafic routier. A rappeler aussi que la place a un aspect personnel pour Oh car elle a été construite lorsqu'il était à la tête de la municipalité.

Des travaux sur la place de Gwanghwamun à Séoul, le lundi 8 mars 2021.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.