Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Séoul et Jakarta reprendront bientôt les négociations pour leur projet d'avion de chasse

16.04.2021 à 10h13
KF-X
Avec le ministre indonésien de la Défense

SEOUL, 16 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud et l'Indonésie reprendront bientôt les négociations sur leur projet conjoint de développement d'un avion de chasse, a fait savoir un officiel, après que le ministre indonésien de la Défense a assisté à la cérémonie de dévoilement d'un prototype pour montrer l'engagement dans le projet.

L'Indonésie est un partenaire du projet de 8.800 milliards de wons (7,9 milliards de dollars), appelé IF-X dans le pays, mais des doutes ont fait surface autour de l'engagement de Jakarta dans le programme conjoint après que le pays d'Asie du Sud-Est a arrêté de verser les paiements pour les 20% du coût total du développement qu'il avait promis d'assurer.

La semaine dernière, le ministre indonésien de la Défense Prabowo Subianto a effectué une visite en Corée du Sud pour participer à la cérémonie de présentation du prototype du futur chasseur. Sa participation a été interprêtée comme une manifestation de la volonté de Jakarta de rester engagé dans le projet

«Quand le ministre est venu, nous sommes convenus de chercher rapidement à poursuivre les négociations au niveau opérationnel», a déclaré un officiel de l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA).

Les deux pays ont entamé les négociations sur le projet d'avion de combat en 2018 après que le président indonésien Joko Widodo a dit vouloir ajuster la contribution de son pays, citant des difficultés financières. Leur dernière série de négociations remonte à septembre 2020.

«Dans la mesure où notre budget le permet, nous devrons négocier leur programme de paiement. Ces questions seront sur la table des discussions et la position de notre gouvernement est de chercher à parvenir à un accord», a déclaré aux journalistes l'officiel sous couvert d'anonymat.

L'officiel a démenti la rumeur selon laquelle l'Indonésie a demandé une réduction de sa contribution lors de la visite de Prabowo, en ajoutant que le ministre indonésien a sollicité séparément le soutien de Séoul pour un programme de distribution alimentaire qu'il dirige.

«La taille, ainsi que la question de savoir si le soutien sera fourni sous forme d'un prêt ou d'un partenariat G2G ou B2B, devront être décidés à travers des consultations», a noté l'officiel.

Les ingénieurs indonésiens qui participaient au développement sont rentrés chez eux en mars de l'année dernière sur fond de pandémie de nouveau coronavirus mais l'officiel a dit qu'ils reviendraient bientôt alors que les deux pays sont convenus d'aller de l'avant avec le programme conjoint.

«Notre plan est de les faire venir ici d'ici le deuxième semestre de l'année pour normaliser le projet», a-t-il noté. «Après cinq séries de négociations, nous sommes proches d'un accord dans une certaine mesure.»

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.