Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Cinq marins, dont un capitaine sud-coréen, ont été kidnappés au large du Ghana

21.05.2021 à 09h47
Le lieu du kidnapping (dans le cercle rouge en haut à gauche). (Image capturée du site Web de Dryad Global. Revente et archivage interdits)

JOHANNESBERG/SEOUL, 21 mai (Yonhap) -- Le capitaine sud-coréen et quatre autres marins d'un bateau de pêche ont été kidnappés par des pirates au large du Ghana en Afrique, a fait savoir ce vendredi la société de sécurité maritime Dryad Global.Des sources diplomatiques sud-coréennes ont confirmé l'information.

Selon Dryad Global, le bateau pêchant le thon, Atlantic Princess, battant pavillon ghanéen, a été saisi au large de la ville de Tema, près de la capitale, à 18h30 (UTC) le 19 mai. Cinq personnes au total ont été kidnappées dont le capitaine sud-coréen, trois Chinois et un Russe.

L'agence de presse russe Sputnik a également rapporté qu'un Russe a été kidnappé au large du Ghana, citant l'ambassade de Russie dans le pays africain.

L'ambassadeur russe au Ghana, Dmitry Suslov, a indiqué avoir pris contact avec la société de pêche ghanéenne Pioneer Food Company. Il projetait également de rencontrer l'ambassadeur sud-coréen puisque le capitaine du bateau kidnappé est un Sud-Coréen.

A propos des demandes des pirates, il a noté que la société propriétaire du bateau était en contact avec les pirates et l'ambassade avec la société.

Dryad Global a transmis qu'«le bateau aurait été approché par un hors-bord avec huit pirates à bord». Après des tirs de fusils, cinq personnes armées ont embarqué sur le bateau pour kidnapper les cinq marins. La vedette en question est repartie tout de suite avec les cinq marins pêcheurs.

Le point de kidnapping se trouve à 120 km au sud de Tema et les pirates sont descendus de 100 milles marins vers le sud avant de quitter le bateau de pêche. La zone est classée à hauts risques en raison des apparitions fréquentes des pirates et les autorités ont recommandé l'arrêt de la pêche dans cette zone, selon les sources diplomatiques.

Concernant le bateau de pêche kidnappé, il est connu qu'un Chinois est propriétaire de la moitié du bateau et que le capitaine sud-coréen est un employé de la société.

L'an dernier, les marins sud-coréens ont été victimes de trois opérations d'enlèvement menées par des pirates dans le golfe de Guinée, dans l'ouest de l'Afrique. Les marins kidnappés ont tous été libérés, mais certains d'entre eux ont été libérés au bout de 50 jours. Selon le ministère des Océans, 96,3% (130 marins) de tous les kidnappés (135 marins) ont été victimes de pirates au large des côtes de l'Afrique de l'Ouest.

Le bateau de pêche kidnappé. (Image capturée du site Web de Dryad Global. Revente et archivage interdits)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.