Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Moon : l'esprit du soulèvement démocratique du 10-Juin est un «actif noble» de la Corée du Sud

10.06.2021 à 15h56
Message du président Moon Jae-in à l'occasion du 34e anniversaire du soulèvement démocratique du 10-Juin sur son compte Facebook, le jeudi 10 juin 2021. (Capture du compte Facebook de Moon. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 10 juin (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a commémoré ce jeudi le soulèvement démocratique historique de 1987, en décrivant son esprit comme un «actif noble» qui doit être transmis aux générations futures.

«L'esprit du soulèvement démocratique du 10-Juin est un actif noble que les générations futures doivent hériter», a-t-il écrit sur sont compte Facebook.

Il faisait référence au soulèvement initié par des étudiants et soutenus par d'autres citoyens contre le régime autoritaire de Chun Doo-hwan il y a 34 ans. Beaucoup de personnes pensent que cette vague de manifestations massives a servi de tournant dans la démocratisation de la Corée du Sud, en particulier en contribuant à l'introduction du système d'élection du président au suffrage universel direct.

Moon, un ancien avocat et défenseur des droits de l'Homme, a annoncé le début officiel du travail pour transformer un lieu de torture notoire sous le régime de Chun en mémorial. De nombreux militants pro-démocrates, qui ont été accusés d'avoir un lien avec la Corée du Nord, dont la plupart étaient des étudiants, ont subi de durs interrogatoires de la police dans les années 70 et 80.

L'administration Moon cherche à transformer le bâtiment situé dans le quartier de Namyeong, dans le centre de Séoul, en Mémorial de la démocratie et des droits de l'Homme.

Une cérémonie marquant la construction du Mémorial de la démocratie et des droits de l'Homme se déroule à Yongsan à Séoul, le jeudi 10 juin 2021.

Le 14 janvier 1987, Park Jong-chul, un étudiant de l'université nationale de Séoul, a été torturé à mort dans le bâtiment notoire du quartier de Namyeong. Selon des révélations plus tard, des interrogateurs ont plongé plusieurs fois sa tête dans une baignoire remplie d'eau, ce qui a attisé la fureur du public contre le régime de Chun.

Notamment, le 9 juin de la même année, Lee Han-yeol, un étudiant de l'université Yonsei, a été gravement blessé par un tir de gaz lacrymogène de la police durant une manifestation contre la dissimulation des raisons de la mort de Park sur le campus. Il est décédé le 5 juillet.

Le lendemain, le régime de Chun, un ancien général militaire, a tenu un événement pour désigner Roh Tae-woo, un ami de longue date depuis ses études avec lui à l'Académie militaire de Corée (KMA), comme le prochain président.

Cela a entraîné des manifestations à l'échelle nationale, connues comme le soulèvement démocratique de Juin, auquel un grand nombre d'employés et d'autres citoyens ont également participé.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.