Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Economie

(LEAD) Hyundai et Kia réalisent de bonnes performances au T2

22.07.2021 à 19h14

SEOUL, 22 juil. (Yonhap) -- Hyundai Motor Co. et sa filiale Kia Corp, les deux plus grands constructeurs automobiles de Corée du Sud, ont annoncé ce jeudi de solides bénéfices au deuxième trimestre (T2) grâce à un effet de base et aux bonnes ventes de leurs SUV haut de gamme.

Le bénéfice net de Hyundai pour les trois mois qui se sont terminés en juin a bondi à 1.980 milliards de wons (1,7 milliard de dollars), contre 377,27 milliards de wons lors de la même période l'année dernière, a indiqué la société dans un communiqué.

Ce bon résultat est en partie dû à l'effet de base créé par la pandémie de Covid-19 de l'année dernière et par la forte demande pour les modèles SUV à forte marge de Hyundai, qui a permis de compenser les perturbations de production dues à la pénurie de puces, selon Seo Gang-hyun, un cadre responsable de la division des finances et de la comptabilité de la société.

«Face à l'aggravation de la pénurie de puces en mai et juin, Hyundai a rapidement modifié la production et sa gamme pour minimiser l'impact des problèmes de pièces. Ces efforts ont permis à l'entreprise de mieux gérer la pénurie de puces que les autres constructeurs automobiles», a-t-il déclaré.

La combinaison de l'amélioration de la gamme, de la réduction des incitations et de la hausse des prix de vente moyens, en particulier sur le marché américain, le plus important au monde, a également contribué à stimuler les bénéfices trimestriels, a déclaré Hyundai.

Le berline G80 électrique de la marque Genesis. (Photo fournie par Hyundai Motor. Archivage et revente interdits)

La société s'attend à ce que les problèmes prolongés d'approvisionnement en composants, la hausse des prix des matières premières et la faiblesse des devises des marchés émergents continuent de peser sur les résultats du troisième trimestre.

La pénurie de puces automobiles devrait s'améliorer progressivement à partir du troisième trimestre, a déclaré Hyundai, qui cherchera à établir des partenariats avec des fabricants de puces locaux afin de réduire sa dépendance à l'égard des approvisionnements étrangers.

Selon les analystes, les problèmes d'approvisionnement en puces devraient s'atténuer dans le courant de l'année, compte tenu des récentes prévisions du principal fournisseur de Hyundai, Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC).

Pour soutenir les ventes au second semestre, Hyundai prévoit de lancer le SUV GV70, la berline G80 entièrement électrique, son véhicule utilitaire multisegment Ioniq 5 purement électrique et le pick-up Santa Cruz sur le marché américain.

Le bénéfice d'exploitation a presque triplé pour atteindre 1.660 milliards de wons au deuxième trimestre, contre 590,32 milliards de wons un an plus tôt. Les ventes ont augmenté de 39% pour atteindre 30.330 milliards de wons, contre 21.860 milliards de wons au cours de la même période l'an dernier.

De janvier à juin, le bénéfice net a bondi à 3.500 milliards de wons, contre 929,95 milliards de wons l'année précédente.

Le bénéfice d'exploitation a grimpé à 3.540 milliards de wons au cours du premier semestre, contre 1.450 milliards de wons au cours de la même période l'année dernière. Les ventes ont augmenté de 22% pour atteindre 57.720 milliards de wons, contre 47.180 milliards de wons au cours de la période précitée.

Kia Corp., filiale de Hyundai, a également enregistré de bons résultats trimestriels pour les mêmes raisons.

Le bénéfice net de Kia a grimpé en flèche pour atteindre 1.340 milliards de wons au deuxième trimestre, contre 126,3 milliards de wons un an plus tôt.

Le bénéfice d'exploitation a également bondi à 1.490 milliards de wons, contre 145,16 milliards de wons, et les ventes ont augmenté de 61%, passant de 11.370 milliards de wons à 18.340 milliards de wons.

Au cours des six premiers mois, Hyundai et Kia, qui forment ensemble le cinquième constructeur automobile mondial en termes de ventes, ont vendu ensemble 3,47 millions de véhicules, soit une augmentation de 25% par rapport aux 2,77 millions d'unités vendues au cours de la même période l'année dernière.

Les deux constructeurs visent à vendre un total de 7,08 millions d'automobiles cette année, soit 1,7% de moins que les 7,2 millions d'unités vendues l'an dernier.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus Economie
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.