Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

JO de Tokyo : la cérémonie d'ouverture s'est construite sur l'espoir d'unir le monde pendant la pandémie

23.07.2021 à 10h22

TOKYO, 23 juil. (Yonhap) -- La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo prévue ce soir sera fondée sur l'espoir du pays hôte de rassembler le monde par le sport pendant la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Selon les détails partagés par le comité d'organisation local la semaine dernière, le concept de la cérémonie d'ouverture est intitulé «Unis par l'émotion».

Les organisateurs ont noté les défis auxquels les gens du monde entier ont été confrontés au cours de la dernière année en raison de la pandémie. «C'est pourquoi, nous voulons que tout le monde ressente la même excitation, la même joie et parfois la même déception, à travers les performances compétitives des athlètes», ont-ils déclaré.

Le stade national de Tokyo, site de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo, le 21 juillet 2021.

«Lors de la cérémonie d'ouverture, nous aspirerons à réaffirmer le rôle du sport et la valeur des Jeux olympiques, à exprimer notre gratitude et notre admiration pour les efforts que nous avons tous déployés ensemble au cours de l'année écoulée, et aussi à apporter un sentiment d'espoir pour l'avenir», a expliqué le comité dans un communiqué. «Nous espérons que ce sera une expérience qui montrera à quel point nous avons tous la capacité de célébrer les différences, de faire preuve d'empathie et de vivre côte à côte avec compassion les uns pour les autres.»

Toute excitation ou sentiment d'impatience qui aurait pu exister dans la préparation des Jeux olympiques a été tempérée par l'augmentation des cas de Covid-19 à Tokyo et dans ses environs. Une poignée d'athlètes infectés par le virus ont perdu l'occasion de concourir, plusieurs autres personnes liées aux Jeux olympiques ayant également été testées positives au Covid-19 ces derniers jours.

Des visiteurs d'une tour d'observation à Tokyo se prennent en photo avec en arrière-plan le stade national, site de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, le 21 juillet 2021.

Avec Tokyo en état d'urgence pendant la pandémie, il n'y aura pas de spectateurs dans les tribunes pour célébrer le début de la compétition multisports. Certains de grands sponsors commerciaux ont décidé de sauter la cérémonie, voulant apparemment éviter d'être associés de trop près à ce qui promet d'être des Jeux olympiques extrêmement impopulaires.

Il n'y aura pas non plus beaucoup d'athlètes qui marcheront. Beaucoup d'entre eux arriveront juste avant leurs compétitions pour éviter tout contact alors que la pandémie fait rage, et les pays ont réduit la taille de leurs délégations lors de la cérémonie pour assurer la sécurité. La Corée du Sud, par exemple, n'aura que six officiels et une vingtaine d'athlètes sur place.

Le stade national de Tokyo, le site de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo, le 21 juillet 2021.

Le Covid-19 a également affecté la cérémonie elle-même. Dans une récente interview avec Reuters, Marco Balich, conseiller principal du producteur exécutif des cérémonies de Tokyo, a déclaré qu'il s'agirait d'«une cérémonie beaucoup plus sombre» que d'habitude.

La cérémonie d'ouverture se déroule également suite aux démissions de deux responsables de l'équipe de création et du limogeage d'un autre.

En mars, Hiroshi Sasaki, le directeur créatif des Jeux olympiques, a démissionné après avoir suggéré à une célébrité connue pour ses rondeurs, Naomi Watanabe, de jouer le rôle d'un «Olympig» lors de la cérémonie d'ouverture.

Puis, lundi, Keigo Oyamada, le compositeur de la cérémonie d'ouverture s'est retiré en raison d'une affaire de harcèlement d'enfants handicapés dans le passé. Les organisateurs ont déclaré que la composition d'Oyamada ne serait pas utilisée lors de la cérémonie.

A la veille de la cérémonie, le comité d'organisation a limogé le réalisateur de la cérémonie d'ouverture, Kentaro Kobayashi, accusé d'avoir fait une blague sur l'Holocauste dans sa première comédie.

as26@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.