Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

JO de Tokyo : la star du taekwondo Lee Dae-hoon annonce sa retraite

26.07.2021 à 11h02
Le taekwondoïste Lee Dae-hoon après avoir perdu le match pour la médaille de bronze de l'épreuve masculine des moins de 68kg des Jeux olympiques de Tokyo le dimanche 25 juillet 2021 au hall A du Makuhari Messe à Chiba, à l'est de Tokyo.
Le Sud-Coréen Lee Dae-hoon (à dr.) félicite son adverssaire, le Chinois Zhao Shuai, après sa défaite lors du match pour la médaille de bronze de l'épreuve masculine des moins de 68kg aux Jeux olympiques de Tokyo.

SEOUL, 26 juil. (Yonhap) -- Le taekwondoïste Lee Dae-hoon, double médaillé olympique, a annoncé hier sa retraite, peu après avoir perdu le match pour la médaille de bronze de l'épreuve masculine des moins de 68kg aux Jeux olympiques de Tokyo.

Lee a été battu par le Chinois Zhao Shuai sur le score de 17 à 15 au hall A du Makuhari Messe à Chiba, à l'est de Tokyo, et échoué à obtenir une troisième médaille consécutive aux JO.

«C'est ainsi pour moi», a déclaré l'athlète âgé de 29 ans qui a mis un point final à sa carrière avec trois titres mondiaux, trois médailles d'or aux Jeux asiatiques, une d'argent et une de bronze olympiques.

«Ma carrière se termine sur une note creuse (sans médaille de bronze). Je voulais montrer une meilleure performance pour les fans à mon retour au pays», a-t-il ajouté.

«Je me suis battu tellement dur pour gagner le match de la médaille de bronze et c'est juste cuisant de ne pas pouvoir ramener de médaille», a-t-il déclaré avec amertume. «Je ne voulais pas quitter la salle en sachant que c'était mon dernier combat.»

Lee a dit que si les JO de Tokyo avaient eu lieu l'année dernière comme prévu et n'avaient pas été reportés à cause du Covid-19, ceux-ci auraient quand même ses derniers et il aurait participé à des petits événements cette année avant de prendre sa retraite.

Les prochaines Olympiades se dérouleront dans trois ans et il y aura des Jeux asiatiques et d'autres compétitions internationales entre temps. Il a confié qu'il ne voulait pas traverser cette période de nouveau, ayant déjà vécu cela pendant une décennie.

«J'ai senti que tenter de préparer d'autres Jeux olympiques serait trop difficile», a avoué Lee qui est l'un des trois taekwondoïstes sud-coréens à être apparus dans trois éditions olympiques consécutives. «Et je voulais aussi donner une opportunité aux plus jeunes athlètes pour se développer et concourir dans cette catégorie de poids.»

Lee a fait part de son souhait de continuer d'étudier et former une nouvelle génération de pratiquants.

Il avait fait sensation à ses débuts internationaux en 2010 en reportant la première de ses trois médailles d'or à des Jeux asiatiques à l'âge de 18 ans.

Son futur ne semblait que brillant à l'époque et la médaille d'argent aux JO de Londres 2012 paraissait être seulement une pierre d'achoppement sur le chemin à des médailles d'or aux Olympiades.

Mais cela n'a pas été ainsi. Lee a remporté tous les titres majeurs sauf l'or olympique.

Il a cité son intégration à l'équipe des Jeux asiatiques alors qu'il était lycéen comme le moment le plus fort de sa carrière mais a ajouté rapidement : «Dans 10 ans, peut-être, je me souviendrai des JO de Tokyo plus que tout autre.»

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.