Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(LEAD) Moon nomme les nouveaux chefs de la FSC et de la NHRC

05.08.2021 à 16h05
Le candidat au poste de chef de la Commission nationale des droits de l'Homme (NHRC) Song Doo-hwan (en haut à g.), Koh Seung-beom (en haut, 2e à partir de la g.) nommé chef de la Commission des services financiers (FSC) et les nouveaux officiels de niveau vice-ministériel choisis par le président Moon Jae-in. (Photo fournie par Cheong Wa Dae. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 05 août (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a nommé ce jeudi les nouveaux chefs de la Commission des services financiers (FSC) et de la Commission nationale des droits de l'Homme (NHRC), et a procédé à des remplacements pour six postes de niveau vice-ministériel, a déclaré Cheong Wa Dae.

Koh Seung-beom, un ancien régulateur financier et actuellement un membre du Comité de politique monétaire de la Banque de Corée (BOK), a été nommé chef de la FSC, et Song Doo-hwan, avocat de haut niveau du cabinet Hankyul, a été nommé président de la NHRC.

Lors de la réunion du Comité de politique monétaire de la BOK, Koh a été l'unique membre qui a exprimé la nécessité d'augmenter le taux d'intérêt directeur de 0,25 point de pourcentage.

«Le candidat Koh est largement connu pour ses compétences dans les politiques financières», a fait savoir Park Soo-hyun, conseiller présidentiel pour la communication publique. «Il est attendu qu'il communique étroitement avec le ministère de l'Economie et des Finances pour contribuer à réaliser une reprise économique rapide et forte», a ajouté Park.

Song a été juge de la Cour constitutionnelle et a également mené une équipe spéciale de procureurs en 2003 pour enquêter sur des allégations d'envoi d'argent au Nord pour le sommet intercoréen de 2000.

Park a souligné l'action de Song pour l'amélioration de la liberté politique et d'autres droits fondamentaux, en luttant pour la protection des droits des plus faibles. «Il travaillera dur pour renforcer le statut du pays en tant que pays avancé dans les droits de l'Homme», a indiqué Park.

Kang et Song feront l'objet d'une audition parlementaire. Les dates n'ont pas encore été fixées.

Ko Kyu-chang, chef du bureau de la planification des politiques du ministère de l'Intérieur et de la Sécurité, a été promu vice-ministre et Lee Seung-woo, chef du bureau de la gestion et de la coopération des catastrophes, a été élevé au rang de vice-ministre pour la gestion des catastrophes et de la sécurité.

Park Ki-young, chef du bureau de la planification et de la coordination du ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, a été promu deuxième vice-ministre et Yeo Han-koo, secrétaire présidentiel pour les nouvelles politiques Sud et Nord, a été nommé nouveau ministre en charge des négociations commerciales pour remplacer Yoo Myung-hee.

Park Moo-ik, le chef du bureau du transport et de la logistique du ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport, a été choisi pour être le directeur de l'Agence nationale pour la construction de la ville administrative (NAACC), et Hong Hyun-ik, chercheur en chef des études de sécurité et des stratégies à l'Institut Sejong, a été nommé président de l'Académie diplomatique nationale de Corée (KNDA).

Les nominations pour les postes de chef de la la Commission de contrôle et d'inspection (BAI) et de ministre des Océans et de la Pêche ont été exclues. Le poste de chef de la BAI est vacant depuis fin juin après que Choe Jae-hyeong a démissionné pour se joindre à la course à la présidentielle.

Moon Seong-hyeok, l'actuel ministre des Océans, sert de remplaçant après que le candidat Park Jun-young s'est retiré durant le processus d'audition parlementaire en mai en raison d'une controverse croissante sur une affaire de contrebande présumée impliquant sa femme.

Un officiel de Cheong Wa Dae a indiqué que le bureau présidentiel «travaille sous plusieurs angles afin de nommer un candidat convenable pour superviser le rôle et la fonction de la BAI et éthiquement qualifié».

L'officiel a fait allusion au maintien à sa fonction du ministre des Océans, en disant que «c'est le moment de conclure les diverses tâches administratives» et que «le ministre actuel doit bien effectuer son travail».

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.