Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Loi sur les médias : la NHRCK affiche sa préoccupation sur la liberté d'expression

17.09.2021 à 17h09

SEOUL, 17 sept. (Yonhap) -- La Commission nationale des droits de l'Homme de Corée (NHRCK) a déclaré ce vendredi que certaines parties de la modification de la loi sur l'arbitrage de la presse imposant des dommages-intérêts punitifs pourraient nuire à la liberté d'expression et qu'il était nécessaire de mener un examen préalable et des discussion plus prudentes.

«Le renforcement des restrictions sur les rapports des médias étant lié étroitement à la liberté d'expression et des médias garantie par la Constitution, il est nécessaire de respecter strictement les principes sur les abus et la clarté», a déclaré la NHRCK.

La loi modifiée vise notamment à pénaliser les médias qui rapportent de fausses nouvelles en leur infligeant une amende pouvant atteindre cinq fois les dommages engendrés ou un montant calculé sur la base du chiffre d'affaires de l'année précédente du média visé.

Selon ce projet de modification de la loi, les victimes de «fausses nouvelles malveillantes» peuvent réclamer une correction de l'information ainsi qu'un retrait de l'article en question.

La commission a estimé que le retrait de l'article concerné ou la présupposition d'un acte malveillant intentionnel ou d'une négligence grave inscrits dans le texte de la loi modifiée sont abstraits et pas clairs.

La NHRCK a noté que la loi modifiée pourrait prévoir des dommages et intérêts punitifs pour les médias qui ont une vision politique différente et critique ainsi que des rapports d'investigation approfondis. La commission a présenté ainsi l'éventualité d'une contraction des activités journalistiques avec ce projet de loi.

Elle a recommandé de rajouter dans le texte de la loi modifiée la fausseté, les caractères intentionnels, l'objectif d'acquérir des intérêts politiques et économiques et la falsification destinée à faire prendre les rapports comme des faits vérifiés afin de déceler les fausse nouvelles à punir.

Elle a également recommandé d'éliminer dans le projet de loi les clauses sur la présupposition des actes volontaires et fausses nouvelles graves et d'alléger la responsabilité de justifier les causes.

Loi sur les médias : la NHRCK affiche sa préoccupation sur la liberté d'expression - 1

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.