Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Pyongyang estime que le MSBS sud-coréen n'est pas un moyen efficace d'attaque

20.09.2021 à 13h36

SEOUL, 20 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord a dénigré le tir d'essai du missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) de la Corée du Sud qui a eu lieu le 15 septembre, jugeant qu'il ne serait pas un moyen efficace d'attaque, dans un article publié ce lundi par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Le chef de l'entité nord-coréenne chargée du développement des armes, Jang Chang-ha, a déclaré que «le MSBS développé par la Corée du Sud et dévoilé récemment ne serait pas un moyen efficace d'attaque dans une guerre». «(Le MSBS sud-coréen) n'est pas une arme menaçante.»

«Malgré le tapage médiatique fait par la Corée du Sud, le MSBS n'est qu'une arme rudimentaire et balbutiante», a analysé Jang, qui a ajouté que «ce n'est pas un missile balistique tiré d'un sous-marin. Je crois qu'il s'agit d'un missile balistique tactique d'une portée de moins de 500km.»

Jang a indiqué que «l'ajout d'ailerons au projectile veut dire qu'il est dans une phase de développement élémentaire», et que «cela prouve que (la Corée du Sud) ne maîtrise pas le mouvement hydrodynamique complexe ainsi que la technologie essentielle du tir depuis un sous-marin.»

La Corée du Nord a réussi des tirs d'essai de MSBS sous la mer, avec le Pukguksong-1 (étoile polaire) en 2015 et le Pukguksong-3 en 2019. Elle a dévoilé le Pukguksong-4ㅅ en octobre 2020 et Pukguksong-5ㅅ en janvier dernier durant des parades militaires mais le pays ermite n'a pas encore effectué de tir d'essai de ces MSBS depuis un sous-marin.

Les propos de Jang signaleraient le mécontentement de la Corée du Nord concernant le tir d'essai sud-coréen de MSBS depuis un sous-marin de 3.000 tonnes, Dosan Ahn Chang-ho. La Corée du Sud est devenue le 7e pays qui opère un MSBS avec ce tir d'essai effectué le 15 septembre dernier.

MSBS
Ci-dessus, le premier sous-marin de 3.000 tonnes développé en Corée du Sud, Dosan Ahn Chang-ho, construit par Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering Co. La cérémonie de lancement s'est tenue au chantier naval de l'entreprise à Okpo sur l'île de Geoje, dans la province du Gyeongsang du Sud, le vendredi 13 août 2021. (Photo fournie par la marine. Revente et archivage interdits)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.