Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Le chef de la diplomatie propose des incitations conditionnelles pour que la Corée du Nord reprenne le dialogue

23.09.2021 à 17h29
Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong, prend la parole durant une session organisée par le Council on Foreign Relations à New York, le mercredi 22 septembre 2021. (Capture de Zoom. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 23 sept. (Yonhap) -- Les Etats-Unis et la Corée du Sud doivent envisager de proposer des incitations conditionnelles à la Corée du Nord pour faire retourner le régime aux pourparlers de dénucléarisation, a déclaré ce jeudi le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong.

Chung a fait ces remarques durant une discussion à New York mercredi (heure locale) alors que Séoul et Washington explorent les moyens de reprendre contact avec la Corée du Nord afin de sortir de l'impasse dans laquelle se trouvent les pourparlers nucléaires entre Washington et Pyongyang.

La Corée du Sud et les Etats-Unis examinent une possible aide humanitaire dans certains domaines, comme la santé publique, la quarantaine, l'assainissement et l'approvisionnement en eau potable.

«Nous ne devons pas hésiter à proposer des incitations à la Corée du Nord à condition de réappliquer les sanctions si elle enfreint les accords. Nous pouvons le faire. Nous pouvons conclure une telle entente», a fait savoir Chung durant la session organisée par le Council on Foreign Relations. Chung a accompagné le président Moon Jae-in à l'Assemblée générale des Nations unies (ONU).

«Il est très important que nous montrons aux Nord-Coréens qu'ils ont des choses concrètes à obtenir s'ils reviennent à la table des négociations», a-t-il indiqué.

Chung a noté que la Corée du Sud et les Etats-Unis sont entièrement d'accord sur la stratégie à adopter pour que Pyongyang reprenne le dialogue, et l'aide humanitaire peut être un point de départ.

«Ensuite, nous pouvons aller vers des mesures visant à bâtir de la confiance, en déclarant par exemple la fin de guerre, et nous devons envisager d'alléger les sanctions», a-t-il ajouté.

Dans son discours à l'Assemblée générale des Nations unies, le président Moon Jae-in a proposé que les deux pays et les Etats-Unis, peut-être la Chine aussi, déclarent la fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953).

Concernant les récents tirs d'essai par le Nord de missiles balistiques de courte portée et d'un nouveau type de missile de croisière de longue portée, Chung a déclaré ne pas les considérer comme «gravement provoquants». La Corée du Nord maintient son moratoire sur les tests nucléaires et de missiles balistiques de longue portée depuis 2017.

«Je ne veux pas dire que nous devons les récompenser pour ce qu'ils n'ont pas fait, mais comme mesures incitatives, nous espérons pouvoir trouver des moyens d'apaiser les sanctions», a dit le chef de la diplomatie.

A propos de la montée en puissance de la Chine, Chung a estimé qu'il était tout «naturel» pour Pékin de s'affirmer à travers le monde compte tenu qu'elle a émergé comme superpuissance au cours des dernières décennies.

«Je pense que cela est naturel car la Chine est devenue plus forte, économiquement plus puissante. Ce n'est plus la Chine d'il y a 20 ans, ils veulent donc s'affirmer», a noté Chung.

«Ils veulent que leur voix soit entendue par les autres membres de la communauté diplomatique, nous devons essayer d'écouter ce qu'ils ont à nous dire.»

Chung a écarté l'idée de voir l'Asie se développer en un «bloc chinois» contre «un bloc non chinois», décrivant cette vision comme une «mentalité de la guerre froide» et ajoutant qu'il ne s'agit pas de choisir entre les Etats-Unis et la Chine.

«Les deux pays sont très importants. Il y a de nombreux domaines dans lesquels les deux pays peuvent coopérer, comme dans la lutte contre le Covid-19 et le changement climatique. Nous espérons voir des relations plus stables entre la Chine et les Etats-Unis.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.