Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Vaccination des femmes enceintes et adolescents à partir de mi-octobre et injections de rappel pour les seniors et travailleurs de la santé

27.09.2021 à 15h30
Salle d'observation des effets secondaires

SEOUL, 27 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud commencera à administrer des vaccins contre le nouveau coronavirus (Covid-19) aux femmes enceintes et adolescents à partir du 18 octobre dans le cadre de ses efforts visant à inoculer un plus grand nombre de personnes sur fond de poursuite de la quatrième vague épidémique, ont annoncé ce lundi les autorités sanitaires.

L'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA) a annoncé la liste des groupes qui feront l'objet de la campagne de vaccination du quatrième trimestre en vue d'atteindre son objectif d'inoculer plus de 80% de la population adulte d'ici fin octobre et d'atteindre l'immunité collective le mois suivant.

La campagne de vaccination du pays a débuté le 26 février et la priorité a été accordée aux groupes plus vulnérables au virus et aux travailleurs de la santé.

Au total, 38,09 millions de personnes, soit 74,2% de la population du pays, ont reçu leur première injection, et 23,23 millions de personnes, soit 45,3%, ont été entièrement vaccinées, selon la KDCA.

Un total de 2,77 millions de jeunes âgés de 12 à 17 ans qui avaient été exclus du programme d'inoculation pourront recevoir leur première dose à partir du 18 octobre.

Cette inclusion interviendra après l'augmentation du nombre de patients jeunes sur fond de quatrième vague des infections, a expliqué la KDCA.

Un total de 3.100 patients du Covid-19 âgés entre 12 et 17 ans ont été nouvellement confirmés rien qu'en août.

Quelque 136.000 femmes enceintes commenceront à recevoir leur première dose au cours du quatrième trimestre, a précisé la KDCA.

Le taux d'incidence du Covid-19 chez les femmes enceintes est relativement faible mais le risque de développer un cas grave est six fois plus élevé.

Le plan inclut aussi l'administration de doses de rappel en vue de faire face au variant Delta plus contagieux, cité comme le principal responsable de la vague épidémique actuelle.

Les groupes prioritaires, dont la population âgée et les travailleurs de la santé qui ont reçu leur première dose en février, devraient recevoir une injection de rappel en premier.

Le groupe inclut environ 3,69 millions de personnes jusqu'à la fin du quatrième trimestre.

La Corée du Sud s'est assuré suffisamment de doses pour vacciner entièrement 99 millions de personnes dans le cadre du plan de vaccination de cette année.

Aujourd'hui, le pays a rapporté 2.383 nouveaux cas de Covid-19 sur fond d'inquiétudes sur une éventuelle recrudescence des cas alors que de nombreuses personnes se font tester après les longues vacances de Chuseok. Le nombre total de cas est passé à 303.553.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.