Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Economie

Les importations de vin ont été 2,5 fois supérieures à celles de bière entre janvier et août

14.10.2021 à 09h19

SEOUL, 14 oct. (Yonhap) -- Les importations de vin ont fortement augmenté durant les huit premiers mois de cette année et sont devenues 2,5 fois plus importantes que celles de bière, d'après des données publiées ce jeudi par le Service des douanes coréennes (KCS) et des professionnels du secteur.

La valeur des importations de vin a été de 370,5 millions de dollars pour la période citée, marquant une hausse de 96,5% en glissement annuel. Ce chiffre a même dépassé les importations de l'ensemble de l'année 2020 (330,0 millions de dollars). Les importations de bière au cours des huit premiers mois se sont élevées à 149,8 millions de dollars.

En 2020, les importations de vin ont connu une augmentation de 27,3% tandis que celles de bière ont baissé de 20%. Ce bond est dû essentiellement à l'accroissement de la consommation à domicile en raison des restrictions causées par la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Les mesures drastiques contre la pandémie de Covid-19, surtout l'interdiction des réunions de cinq personnes ou plus dans les restaurants, ont largement contribué à accroître la consommation d'alcool à domicile. Ce phénomène, appelé «Home Sool» (boire à domicile) ou «Hon Sool» (boire seul), est devenu courant en raison de la diminution des dîners entre collègues de travail.

Quant à la provenance de vin, la France a pris la tête avec 116,62 millions de dollars à l'issue de la période, suivie des Etats-Unis (61,04 millions de dollars), de l'Espagne (28,55 millions) et de l'Australie (21,73 millions). Les points de vente se sont également diversifiés alors que les chaînes de superettes commercialisent même sous leur propre marque.

Les importations de bière ont connu une baisse continue à 226,86 millions de dollars l'an dernier après 280,9 millions en 2019, puis 309,68 millions en 2018. C'est un phénomène essentiellement dû au mouvement de boycott des bières japonaises provoqué par un conflit commercial entre la Corée du Sud et le Japon en 2019.

La bonne performance des bières locales, comme Gompyo Beer et Jeju Beer, a également aidé à faire baisser la valeur des importations de bière.

Le rayon des vins dans une grande surface de Séoul (Photo d'archives)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus Economie
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.