Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Corée du Nord

Pyongyang décrit l'accord Aukus comme un «outil de guerre» menaçant la sécurité mondiale

30.11.2021 à 11h44
Pyongyang décrit l'accord Aukus comme un «outil de guerre» menaçant la sécurité mondiale - 1

SEOUL, 30 nov. (Yonhap) -- La Corée du Nord a critiqué le nouveau partenariat de sécurité trilatéral entre l'Australie, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis comme un «outil de guerre» de Washington qui pose des «menaces graves» à la paix mondiale.

Dans un commentaire mis en ligne sur le site Internet du ministère nord-coréen des Affaires étrangères hier, l'Association Corée-Asie a déclaré que la communauté internationale devait se méfier de l'initiative, appelée Aukus, qui «apporte des nuages sombres d'une guerre nucléaire au monde».

«(Les inquiétudes) viennent du fait que la plate-forme sécuritaire projette de transférer à l'Australie les technologies permettant de construire des sous-marins à propulsion nucléaire depuis les Etats-Unis qui sont le plus grand pays guerrier et envahisseur au monde», a-t-il déclaré.

En annonçant le lancement de l'initiative en septembre, le président américain Joe Biden a déclaré que les pays membres se consulteraient sur l'acquisition par l'Australie de sous-marins nucléaires comme un premier pas.

L'annonce est intervenue sur fond de rivalité croissante entre les Etats-Unis et la Chine alors que Washington accuse souvent Pékin de porter atteinte à l'ordre basé sur des règles dans la région.

La Chine perçoit aussi l'accord Aukus comme la formation d'une «clique» maritime qui exacerbera seulement la course à l'armement et entravera les efforts mondiaux contre la prolifération nucléaire.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus Corée du Nord
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.