Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

L'espérance de vie des Sud-Coréens nés en 2020 augmente à 83,5 ans

01.12.2021 à 15h01
L'espérance de vie des Sud-Coréens nés en 2020 augmente à 83,5 ans - 1

SEOUL, 01 déc. (Yonhap) -- L'espérance de vie moyenne des bébés sud-coréens nés l'année dernière a atteint 83,5 ans, soit environ sept ans de plus qu'il y a deux décennies, ont montré ce mercredi des données de Statistique Corée (KOSTAT), sur fond d'amélioration du système médical et de la conscience publique sur les questions de santé.

L'espérance de vie moyenne à la naissance était de 2,4 mois supérieure à celle de l'année dernière, selon KOSTAT.

Par rapport à il y a 10 et 20 ans, l'espérance de vie moyenne a augmenté de 3,2 ans et 7,5 ans, respectivement.

Le chiffre a également marqué une forte hausse par rapport aux 62,3 ans enregistrés en 1970, lorsque l'agence a commencé à compiler les données concernées. En 2009, l'espérance de vie a dépassé la barre des 80 ans pour la première fois.

Les bébés garçons et filles nés en 2020 peuvent espérer vivre respectivement 80,5 et 86,5 ans, alors que la différence entre les hommes et les femmes reste inchangée à six ans pour la deuxième année d'affilée.

Les espérances de vie des bébés sud-coréens de sexe masculin et féminin sont supérieurs de 2,6 et 3,3 ans par rapport à la moyenne des 38 Etats membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Parmi les membres de l'OCDE, l'espérance de vie moyenne des Sud-Coréens à 83,5 ans est la deuxième plus longue derrière le Japon avec 84,7 ans. Le chiffre de 2020 pour la Corée du Sud marque une progression de trois crans comparé à 2019.

Les données ont montré qu'un homme sud-coréen âgé de 40 ans en 2020 pouvait espérer vivre encore 41,5 ans et une femme coréenne du même âge 47,3 ans de plus.

Ceux âgés de 60 ans l'année dernière, ont en moyenne devant eux 23,4 années pour les hommes et 28,2 pour les femmes.

Un bébé de sexe masculin né en 2020 a 62,6% de possibilités d'atteindre 80 ans alors que les chances pour un bébé de sexe féminin étaient de 81,5%.

L'agence de statistiques a déclaré que le cancer constituerait la première cause de mortalité à l'avenir pour les bébés nés en 2020 avec 20,7%, suivi des maladies cardiaques avec 11,7% et de la pneumonie avec 9,1%.

Les chances d'avoir un cancer dans le futur se sont élevées à 26,4% pour les bébés de sexe masculin et 15,9% pour leurs homologues féminins, selon les données.

Si le risque de mort des suites d'un cancer est exclu, les espérances de vie pour les bébés de sexe masculin et féminin augmentent de 4,5 et 2,7 ans, respectivement.

La Corée du Sud fait face aux défis démographiques liés au vieillissement rapide et à un faible taux de natalité chronique.

La nation connaît une baisse de son taux de natalité alors que beaucoup de jeunes personnes reportent le mariage ou renoncent à se marier et à avoir des bébés sur fond de marasme économique prolongé et de forte hausse des prix des logements.

La Corée du Sud devrait devenir une société super âgée en 2025 alors que la proportion des personnes âgées de 65 ans ou plus atteindra 20% de la population totale. Le pays est devenu une société âgée en 2017, année où la part des 65 ans et plus a dépassé la barre des 14%.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.