Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Le desserrement du dispositif d'ancrage du réservoir d'hélium à l'origine de l'échec du lancement de la fusée Nuri

29.12.2021 à 16h29
Fumée

SEOUL, 29 déc. (Yonhap) -- Il a été révélé que le desserrement du dispositif de fixation du réservoir d'hélium de la fusée spatiale Nuri a causé un arrêt précoce du moteur du troisième étage et l'échec de la mission, a annoncé ce mercredi le ministère de la Science et des TIC.

En octobre, la Corée du Sud a lancé sa première fusée développée avec ses propres technologies, aussi appelée KSLV-II.

Elle a volé jusqu'à son altitude cible de 700 kilomètres mais n'a pas réussi à mettre en orbite le satellite factice alors que le moteur du troisième étage a fonctionné pendant seulement 46 secondes, moins longtemps que prévu.

Le gouvernement avait établi un comité composé de chercheurs de l'Institut coréen de recherche aérospatiale (KARI) et d'autres experts du domaine pour déterminer la cause de l'échec.

Après une enquête qui a duré plusieurs semaines, le comité a conclu que le réservoir d'hélium s'est détaché de son dispositif d'ancrage à l'intérieur du réservoir d'oxydant de la fusée en raison de l'augmentation de la flottabilité au cours du vol.

Le détachement du réservoir a ensuite provoqué des fissures dans le réservoir d'oxydant et endommagé les tuyaux du réservoir, causant une fuite d'hélium et d'oxydant.

Le manque d'oxydant dans le moteur du troisième étage a par la suite fait éteindre le moteur de manière prématurée, ont expliqué des officiels du ministère.

La Corée du Sud avait initialement prévu de lancer la fusée Nuri en mai 2022 dans le cadre de ses quatre autres lancements programmés jusqu'en 2027.

Les officiels du ministère ont indiqué que le deuxième lancement pourrait être reporté.

La Corée du Sud a investi près de 2.000 milliards de wons (1,8 milliard de dollars) dans la construction de la fusée depuis 2010. L'ensemble du processus de lancement a été réalisé avec des technologies locales, notamment la conception, la production, les tests et l'opération de lancement.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.