Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Moon part pour les EAU pour une diplomatie économique

15.01.2022 à 12h46
Le président Moon Jae-in et son épouse Kim Jung-sook saluent le public avant d'embarquer dans l'avion présidentiel à destination des Emirats arabes unis (EAU), le samedi 15 janvier 2022, à l'aéroport de Séoul à Seongnam dans la province du Gyeonggi. Le président Moon effectuera sa visite aux trois pays au Moyen-Orient du 15 au 22 janvier.

SEOUL, 15 jan. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in est parti pour les Emirats arabes unis (EAU) ce samedi pour tenir des entretiens avec les dirigeants du pays du Moyen-Orient, alors que la Corée du Sud cherche à explorer des opportunités d'affaires avec les EAU dans le secteur de l'hydrogène, l'espace et d'autres.

Ce dimanche, Moon assistera à une table ronde d'affaires sur la coopération dans l'industrie de l'hydrogène, durant laquelle il projette de demander aux EAU d'aider les entreprises sud-coréennes à accéder à l'industrie de l'hydrogène du pays du Moyen-Orient.

Le chef de l'Etat se rendra également le même jour à la cérémonie du «Jour de Corée» à l' Exposition universelle de Dubaï et participera à une réunion avec le Premier ministre du pays Mohammed ben Rachid Al Maktoum.

Durant l'entretien, Moon et le Premier ministre émirien projettent de discuter des moyens d'élargir la coopération dans des infrastructures, des efforts pour lutter contre le changement climatique et de l'espace. Les deux dirigeants discuteront également de la candidature de la Corée du Sud pour accueillir l'exposition 2030.

A Dubaï, Moon renforcera la campagne du pays pour accueillir l'exposition à Busan en 2030.

Le lendemain, Moon projette de prononcer un discours liminaire sur la neutralité carbone lors de la Semaine de la durabilité d'Abou Dhabi et tenir une réunion avec le prince héritier Mohammed ben Zayed Al Nahyane sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale sur le changement climatique, la sécurité nationale et la défense, et la santé publique.

En octobre, la Corée du Sud et les EAU ont annoncé qu'ils lanceront des pourparlers officiels pour un accord de libre-échange (ALE) bilatéral. Les EAU est le premier marché d'exportation dans le Moyen-Orient et son plus grand partenaire dans les échanges humains dans la région.

La Corée avait précédemment dit qu'elle cherchera à vendre ses missiles sol-air de moyenne portée, connu sous le nom de M-SAM, aux EAU.

Les EAU sont la première étape du voyage de trois pays du Moyen-Orient de Moon, qui comprend aussi l'Arabie saoudite et l'Egypte. Le chef de l'Etat se rendra à Riyad mardi et s'entretiendra avec le prince héritier et le dirigeant de facto d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane.

Moon et le prince héritier devraient discuter de la façon d'élargir la coopération bilatérale dans la santé publique, l'intelligence artificielle (IA), l'hydrogène, l'éducation, l'énergie, l'infrastructure et la construction.

Après avoir tenu un entretien avec Mohammed ben Salmane, le président sud-coréen assistera à un forum d'affaires et rencontrera Yasir Al-Rumayyan, le chef d'Aramco, la compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures. Il cumule également le poste de directeur du Fonds public d'investissement de l'Arabie saoudite.

Mercredi, Moon projette de tenir des pourparlers avec Nayef ben Falah al-Hajraf, secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG). Durant la rencontre, ils projettent d'annoncer la reprise des négociations sur un ALE.

La Corée du Sud et le CCG étaient convenus de promouvoir un ALE en 2007 et avaient tenu trois tours de réunions jusqu'à 2008, mais les négociations ont échoué après que le conseil a annoncé leur suspension en 2010.

Le volume commercial entre les deux pays a atteint 46,6 milliards de dollars en 2020. Le CCG, composé de six pays membres, à savoir les EAU, Bahreïn, l'Arabie saoudite, Oman, la Qatar et le Koweït, fournit 68% des importations du pétrole brut de la Corée du Sud.

Moon partira pour Le Caire mercredi soir.

Il tiendra un sommet avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi jeudi pour développer davantage le partenariat global de coopération entre les deux nations.

Moon et le président égyptien devraient convenir d'effectuer une étude conjointe de faisabilité pour forger un ALE bilatéral, qui pourrait être le premier ALE sur le continent africain s'il est conclu.

Au Caire, Moon assistera aussi à un forum d'affaires où les sociétés des deux nations projettent de discuter de la façon de renforcer la coopération dans plusieurs domaines, dont les véhicules électriques (VE), les technologies de l'information et de la communication (TIC) et le transport.

Moon quittera la capitale égyptienne vendredi après-midi et rentrera en Corée du Sud le 22 janvier.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.