Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(2e LD) La Cour administrative suspend partiellement le passe vaccinal

14.01.2022 à 18h32

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- La Cour administrative de Séoul a suspendu ce vendredi l'application du programme de passe vaccinal décrété par le gouvernement dans les grands magasins et supermarchés, tout en mettant fin à l'obligation de présenter un passe vaccinal pour les mineurs âgés de 12 à 18 ans dans tous les établissements.

La décision ne s'applique toutefois qu'aux établissements et aux habitants de Séoul, dans l'attente de l'issue d'une action intentée le mois dernier par 1.023 personnes pour faire annuler l'application du programme de passe vaccinal.

Les plaignants affirment que le programme est discriminatoire à l'égard des personnes non vaccinées.

Le programme de passe vaccinal, en vigueur depuis novembre, exige que les personnes présentent une preuve de vaccination contre le Covid-19 ou des résultats négatifs à un test de dépistage lorsqu'elles entrent dans des restaurants, cafés et d'autres installations à usages multiples.

Un avis concernant le passe vaccinal est retiré d'un café d'études à Séoul, le 4 janvier 2022, après que la Cour administrative de Séoul a suspendu son application dans les établissements d'enseignement privés. (Yonhap)

Le gouvernement a étendu le programme aux grands magasins et supermarchés, tandis que le programme devait entrer en vigueur pour les mineurs à partir de mars.

En vertu de la décision de justice de vendredi, le passe vaccinal ne sera plus obligatoire dans les grands magasins et supermarchés de Séoul d'une superficie de 3.000 mètres carrés ou plus. Tous les mineurs âgés de 12 à 18 ans ne seront pas tenus de présenter un passe vaccinal pour accéder aux installations polyvalentes de la capitale.

Toutefois, l'obligation de présenter un passe vaccinal restera en vigueur dans les cafés, les restaurants, les cinémas, les cybercafés et les stades.

Cette suspension restera en vigueur jusqu'à 30 jours après le jugement à venir dans le procès principal de l'affaire.

«Le risque d'infection est élevé dans les restaurants et les cafés, où le port du masque est difficile, mais le risque est relativement faible dans les magasins, les supermarchés et les grands magasins», a déclaré le tribunal, qui a qualifié de «restriction excessive» la mise en œuvre du vaccin dans les supermarchés.

La Cour a également déclaré que l'application du passe vaccinal aux mineurs n'est guère raisonnable car il n'y a pas de cas de décès dus au Covid-19 chez les personnes âgées de 12 à 18 ans et le risque de contracter une maladie mortelle est très faible chez eux.

Le gouvernement a déclaré qu'il trouvait cette décision «regrettable» et prévoit de publier une position officielle lundi.

Le programme de passe vaccinal, en particulier depuis sa récente extension aux supermarchés et aux grands magasins, a suscité de vives réactions de la part des personnes non vaccinées.

Elles ont déclaré que le programme constituait une violation de leurs besoins fondamentaux et une obligation de se faire vacciner.

Au début du mois, le tribunal a également suspendu l'application du programme dans les instituts d'éducation privés et autres établissements d'enseignement privés pour jeunes dans le cadre d'un autre procès.

jhoh@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.