Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(LEAD) Présidentielle 2022 : Lee promet la légalisation de l'industrie des actifs virtuels

19.01.2022 à 17h03

SEOUL, 19 jan. (Yonhap) -- Le candidat présidentiel du Parti démocrate (PD), Lee Jae-myung, a déclaré ce mercredi qu'il reconnaîtrait institutionnellement l'industrie des actifs virtuels et garantirait diverses opportunités commerciales.

Lee a fait ces remarques lors d'une réunion avec les chefs des quatre principales plates-formes d'échange de crypto-monnaies du pays et des experts de l'industrie à Séoul, ciblant apparemment les électeurs dans la vingtaine et la trentaine qui ont un intérêt relativement fort pour les investissements dans les actifs virtuels.

Le candidat présidentiel du Parti démocrate (PD) au pouvoir, Lee Jae-myung.

Lee a annoncé qu'il préparerait des normes de cotation objectives et rendrait le système de divulgation transparent grâce à la légalisation des actifs virtuels. Il a également promis de surveiller les pratiques commerciales déloyales et de concevoir des réglementations de protection pour faire face à la fracture numérique.

Le candidat du PD a fait savoir qu'il envisagerait d'autoriser les offres initiales de jetons (ICO) après avoir établi des garanties suffisantes visant à protéger les investisseurs et prévenir les perturbations du marché. Le candidat a indiqué qu'il envisagerait également d'autoriser les émissions de jetons de sécurité basés sur des actifs réels.

«Un marché existant ne disparaît pas même si nos yeux sont couverts», a souligné Lee, faisant référence à l'industrie des actifs virtuels. «Si nous ne pouvons pas l'éviter, nous devons aller de l'avant», a-t-il affirmé.

Le candidat présidentiel du Parti démocrate (PD), Lee Jae-myung (à g.), lors d'une visite dans un centre pour personnes âgées dans l'arrondissement de Dongjak, à Séoul, le mercredi 19 janvier 2022.

A un autre meeting avec des personnes âgées, Lee a promis d'attribuer une pension annuelle de 1,2 million de wons (1.000 dollars) aux personnes âgées de 60 ans et plus jusqu'au début du paiement de leur pension publique, s'il est élu président.

La promesse est destinée à aider à alléger la charge financière des 60 ans et plus qui ont pris leur retraite mais n'ont pas encore atteint l'âge à partir duquel ils peuvent toucher une pension publique.

En Corée du Sud, un grand nombre de personnes partent à la retraite à l'âge de 60 ans environ mais la pension nationale est versée à partir de 61-65 ans, selon la date de naissance. La pension de base, qui est attribuée aux 70% des plus bas revenus, est versée à partir de 65 ans.

Lee a également promis d'augmenter le nombre d'emplois pour les seniors, de 800.000 à l'heure actuelle à 1,4 million d'ici la fin de son mandat.

Il s'est également engagé à accroître le soutien gouvernemental pour le chauffage et la climatisation et la fourniture en céréales des centres pour seniors, ainsi que pour l'amélioration des installations.

as26@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.