Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(2e LD) Le won touche un plus bas en séance depuis 13 ans face au dollar

23.06.2022 à 14h25
Le ministre de l'Economie et des Finances Choo Kyung-ho préside le jeudi 23 juin 2022 une réunion d'urgence avec les ministres en charge des affaires économiques au complexe gouvernemental de Séoul.
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 23 juin (Yonhap) -- La valeur de la monnaie sud-coréenne a plongé à environ 1.300 wons par rapport au dollar américain pour la première fois en 13 ans sur fond d'inquiétudes croissantes sur le resserrement monétaire mondial et la récession économique.

Le ministre des Finances Choo Kyung-ho a fait une intervention verbale pour prévenir une plus grande chute en notant que les autorités des changes prendront des mesures pour stabiliser le marché des changes, en cas de besoin, pour réduire au minimum la nervosité des marchés causée par la faiblesse du won. «Le gouvernement déploiera aussi des efforts politiques pour apaiser les déséquilibres entre la demande et l'offre sur le marché», a-t-il déclaré lors d'une réunion avec les ministres en charge des affaires économiques.

Après avoir commencé la journée à 1.299 wons, la devise locale a atteint 1.302,8 wons contre le billet vert en séance. C'était la première fois que ce taux de change dépassait la barre des 1.300 wons en séance depuis le 14 juillet 2009. Mais après l'avertissement verbal de Choo, le won a réduit son affaiblissement et s'est renforcé de nouveau. Il s'échangeait à 1.299,2 wons contre le dollar américain à 10h42, soit une dévaluation de 1,9 won par rapport à la séance précédente.

La volatilité du marché s'est récemment accrue à cause de la possibilité d'un resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) et d'une récession mondiale subséquente. Le won s'est déprécié de 8% vis-à-vis du dollar américain depuis le début de l'année.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré mercredi lors d'une audition au Sénat qu'une nouvelle hausse des taux d'intérêt directeurs destinée à juguler l'inflation pourrait entraîner une récession économique susceptible d'accroître la demande pour les actifs sûrs.

La semaine dernière, la Fed a relevé ses taux d'intérêt directeurs de 0,75 point de pourcentage, la plus forte hausse depuis 1994, afin de contenir l'inflation galopante et a signalé qu'elle pourrait augmenter les taux d'une marge similaire le mois prochain. Des observateurs prévoient que la banque centrale américaine procèdera à des hausses de taux plus importantes dans les mois à venir.

L'indice de la Bourse de Séoul est en hausse aujourd'hui en raison de la chasse aux aubaines après avoir plongé de près de 3% la veille. Le Kospi a augmenté de 13,56 points (0,58%) à 2.356.37 à 10h47. Les étrangers ont vendu une somme nette de 116 milliards de wons (89 millions de dollars) d'actions coréennes.

La Corée du Sud a redoublé de vigilance face à l'augmentation de la volatilité des marchés alors que la dévaluation du won s'accélère à cause de la hausse agressive des taux de la Fed. Le gouvernement et la Banque de Corée (BOK) ont indiqué qu'ils surveilleraient étroitement les marchés financiers et prendraient «activement» des mesures pour les stabiliser en cas de besoin.

La dépréciation du won risque d'intensifier les pressions inflationnistes alors qu'elle tire vers le haut les prix à l'importation. Les inquiétudes s'intensifient aussi sur la possibilité de voir l'économie faire face à une stagflation, un mélange de stagnation de la croissance et d'inflation élevée sur fond d'incertitudes accrues en raison de la prolongation de la guerre Russie-Ukraine.

En mai, les prix à la consommation ont bondi de 5,4% sur un an, la plus forte augmentation en près de 14 ans, après avoir augmenté de 4,8% en avril. La semaine dernière, le ministère des Finances a révisé fortement à la hausse sa projection d'inflation pour cette année à 4,7%, le plus haut niveau en 14 ans, par rapport à l'estimation de 2,2% annoncée en décembre.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.