Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

La Corée du Sud est redevenue le leader mondial de la construction navale au S1

06.07.2022 à 14h14
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 06 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud a retrouvé sa place de numéro un mondial en termes de nouvelles commandes de navires pour la première fois en quatre ans grâce à l'augmentation de la demande pour les vaisseaux à prix élevés comme les méthaniers et porte-conteneurs, a fait savoir ce mercredi le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, citant des données de Clarkson Research Services Ltd.

Les chantiers navals du pays ont remporté un total de 9,79 millions de tonnes brutes compensées (TBC) au cours de la période janvier-juin, représentant 45,5% des nouvelles commandes placées dans le monde.

En termes de valeur, le pays a obtenu des contrats d'une valeur globale de 26,5 milliards de dollars pour représenter 47% du marché mondial sur les six premiers mois de l'année.

La Corée du Sud a ainsi détrôné la Chine qui a englobé 43%, ou 9,35 millions de TBC, au premier semestre, ont indiqué les données.

Au premier semestre 2018, la Corée du Sud s'était emparée du plus grand volume de commandes de navires au monde en représentant 35% du total. Elle a toutefois été reléguée à la deuxième place en 2019 avec une part de marché de 25% et à la troisième place l'année suivante avec 18%. L'année dernière, le chiffre a rebondi à 43% pour faire du pays de nouveau le deuxième chantier naval au monde. La Chine a maintenu la première place de 2019 à 2021.

Le ministère a noté que la compétitivité de la Corée du Sud dans le domaine des méthaniers et pétroliers de très grande taille a dirigé ses performances cette année. Le pays s'est assuré de 62,1% de toutes les nouvelles commandes pour les vaisseaux alors qu'il a décroché 63 des 89 commandes placées pour des méthaniers et 26 des 60 contrats de construction de porte-conteneurs.

Ses performances brillantes devraient se poursuivre dans la deuxième moitié de l'année compte tenu de la demande croissante pour les navires respectueux de l'environnement et d'une commande attendue pour des méthaniers de la part du Qatar, selon le ministère.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.