Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Yoon ordonne à l'armée de punir rapidement le Nord en cas de provocation

06.07.2022 à 14h49
Yoon au QG militaire

SEOUL, 06 juil. (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol a ordonné ce mercredi à l'armée de punir rapidement la Corée du Nord en cas de provocation alors qu'il présidait une réunion de hauts commandants pour la première fois depuis son entrée en fonction.

«(Le président) a ordonné à notre armée de punir rapidement et fermement la Corée du Nord au cas où elle procéderait à une provocation», a déclaré son bureau après la rencontre de Yoon avec les commandants de l'armée, de la marine, de l'armée de l'air et du corps des Marines au quartier général militaire de Gyeryongdae, à 160 kilomètres au sud de Séoul.

«Il a souligné que c'est la mission de l'armée de défendre à tout prix la vie, les biens, le territoire et la souveraineté du peuple, et que nous devons fermement montrer notre détermination à le faire», a rapporté le bureau dans un communiqué. Pyongyang a effectué une série d'essais de missiles à courte et longue portées depuis l'investiture de Yoon en mai et a montré des signes de préparation pour ce qui serait son septième essai nucléaire.

Le chef de l'Etat a clairement fait savoir que toute bravade se heurterait à une réponse forte et unie de la Corée du Sud en étroite coordination avec les Etats-Unis, tout en laissant également la porte ouverte au dialogue avec le royaume ermite. «Le président Yoon a souligné qu'à un moment où les incertitudes sécuritaires en république de Corée et en Asie du Nord-Est augmentent plus que jamais, nous devons garantir une capacité de défense solide afin de défendre la sécurité et l'intérêt national du pays», a indiqué le bureau présidentiel.

Yoon a appelé à la construction d'une capacité de réponse solide qui comprend le système à trois axes pour dissuader l'utilisation par le Nord d'armes nucléaires et balistiques, et réduire son potentiel de provocations. Le système à trois axes fait référence au Korea Massive Punishment and Retaliation : un plan opérationnel visant à neutraliser les dirigeants nord-coréens dans un conflit majeur, la plate-forme de frappes préventives Kill Chain et le système coréen de défense aérienne et antimissile KAMD.

Yoon a exhorté les commandants à investir pleinement dans l'intelligence artificielle et d'autres plates-formes scientifiques et technologiques pour aider à faire face à une pénurie de troupes et à se préparer aux futures menaces à la sécurité. Il a également souligné la nécessité d'établir une connaissance claire de l'ennemi et une discipline militaire stricte afin de gagner la confiance du peuple.

De plus, il a demandé aux commandants de s'intéresser particulièrement à l'amélioration de la vie des casernes pour les militaires. «En tant que commandant en chef, le président Yoon a exprimé son engagement à fournir un soutien actif pour établir une posture de défense dans laquelle nos militaires peuvent combattre et gagner, et pour parvenir à innover en matière de défense nationale», selon le bureau.

Les participants à la réunion comprenaient le ministre de la Défense Lee Jong-sup, le chef du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS), Kim Seung-kyum, le chef d'état-major des armées, le général Park Jeong-hwan, le chef des opérations navales, l'amiral Lee Jong-ho, le chef de l'armée de l'air, le général Jung Sang-hwa, et le commandant des Marines, le général de corps d'armée Kim Tae-sung.

as26@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.