Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Science/Tech

L'historique de la conquête spatiale par la Corée du Sud

05.08.2022 à 14h06
Direction la Lune
Lancement
Depuis le KARI
Orbiteur lunaire Danuri
Vers l'espace
Vol vers l'espace de KSLV-II

SEOUL, 05 août (Yonhap) -- Danuri ou Korea Pathfinder Lunar Orbiter (KPLO), le 1er orbiteur lunaire de la Corée du Sud, a été lancé avec succès par la fusée Falcon 9 de Space X le vendredi 5 août 2022 à 8h08 (heure de Séoul) depuis la base de lancement de Cap Canaveral en Floride, aux Etats-Unis.

En juin dernier, le pays a également réussi à lancer une fusée conçue avec ses propres technologies, Nuri, depuis la base spatiale de Naro, dans le sud-ouest du pays. Il s'agissait du fruit d'efforts scientifiques du pays au cours des 30 dernières années alors que la Corée du Sud était en retard dans la course à l'espace comparativement aux grandes puissances spatiales mondiales.

Ci-dessous, les grandes dates du développement spatial en Corée du Sud :

◇ Développement de satellites

▲ Scientifique et d'observation

- Uribyeol-1 (KITSTAT-1) : le 11 août 1992 par Ariane 4 V-52 à Kourou, en Guyane française

- Uribyeol-2 (KITSTAT-2) : le 26 septembre 1993 par Ariane 4 V-59

- Uribyeol-3 (KITSTAT-3) : le 26 mai 1999 par la fusée indienne PSLV-C2

- Satellite scientifique et technologique (STSAT-1) : le 27 septembre 2003 par COSMOS-3M en Russie

- Satellite scientifique et technologique (STSAT-2) : le 30 janvier 2013 par la fusée Naro-1 (KSLV-1) depuis la Corée du Sud

▲ Télécommunication

- Mugunghwa-1 (KOREASAT-1) : le 5 août 1995 par Delta II aux Etats-Unis, le premier satellite de télécommunication du pays

- Mugunghwa-2 (KOREASAT-2) : le 14 janvier 1996

- Mugunghwa-3 (KOREASAT-3) : le 5 septembre 1999 par Ariane 4

▲ Multiusage

- Arirang-1 (KOMPSAT-1) : le 21 décembre 1999 par la fusée Taurus aux Etats-Unis

- Arirang-2 (KOMPSAT-2) : le 28 juillet 2006 par la fusée Rockot en Russie

- Chollian (COMS) : le 27 juin 2010 par Ariane 5ECA à Kourou, le premier satellite coréen géostationnaire pour la télécommunication et l'observation océanique

◇ Développement de fusées

- Fusée scientifique (KSR-I) : un étage doté d'un moteur-fusée de carburant solide, lancement le 1er septembre 1993 avec succès

- Fusée scientifique des étages (KSR-II) : deux étages, carburant solide, deuxième lancement le 11 juin 1998 avec succès

- Fusée scientifique au carburant liquide (KSR-III) : première fusée fonctionnant au carburant liquide, lancement le 28 novembre 2002 avec succès

- Fusée Naro-1 (KSLV-1) avec moteur conçu en collaboration avec la Russie : deux étages, le premier fonctionnant au carburant liquide et le deuxième au carburant solide, en cours d'essai (échec des deux derniers lancements et succès du troisième lancement pour la mise en orbite d'un satellite le 30 janvier 2013)

- Fusée de conception coréenne (KSLV-II) : le 1er lanceur de conception coréenne de trois étages de propulsion fonctionnant au carburant liquide (le premier lancement du 21 octobre 2021 s'est soldé en échec alors que la 2e tentative du 21 juin 2022 a connu un franc succès)

- Danuri, 1er orbiteur lunaire de conception coréenne : le lancement du Korea Pathfinder Lunar Orbiter (KPLO) à bord de la fusée américaine Falcon 9 de Space X depuis la base spatiale de Cap Canaveral en Floride, aux Etats-Unis, est un succès. L'orbiteur débute un voyage de cinq mois afin d'atteindre la Lune pour une mise en orbite à 100 km d'altitude. Sa mission d'observation durera un an à partir de début 2023.

(Yonhap)

(FIN)

Fil actus Science/Tech
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.