Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(LEAD) KSOI : plus de 70% d'avis défavorables contre Yoon

08.08.2022 à 17h25

Le président Yoon Suk-yeol (Photo d'archives Yonhap)

La cote de popularité depuis la fin du moins de juin du président Yoon Suk-yeol, réalisé par Realmeter (Photo fournie par Realmeter. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 08 août (Yonhap) -- Un sondage réalisé par l'Institut coréen des opinions sociales (KSOI) entre les 5 et 6 août a montré que les avis défavorables contre le président Yoon Suk-yeol ont dépassé 70,1% pour la première fois, dans un contexte de controverses sur l'abaissement de l'âge de la scolarisation, qui a provoqué un mécontentement chez les parents d'élèves.

La cote de popularité de Yoon est restée en dessous de 30%, baissant de 1,4 point de pourcentage à 27,5%. L'écart entre les opinions négatives et positives s'élève à 42,6 points de pourcentage, ce qui dépasse largement la marge d'erreur de 3,1 points de pourcentage avec un niveau de confiance de 95%.

Dans un sondage réalisé du 1er au 5 août derniers auprès de 2.528 électeurs à l'échelle nationale et publié plus tôt ce lundi par Realmeter, le taux d'approbation du président Yoon Suk-yeol est tombé en dessous de 30% avec 29,3% d'avis favorables, en baisse de 3,8 points de pourcentage par rapport à la semaine précédente, contre 64,5% d'avis défavorables.

Il s'agit de la première fois dans un sondage réalisé par Realmeter que la cote de popularité tombe en dessous du seuil de 30% depuis son investiture au début de mai dernier dans un contexte de violentes réactions contre des propositions politiques comme l'abaissement de l'âge de la scolarisation et de troubles au sein du Parti du pouvoir du peuple (PPP) au pouvoir.

Les répondants qui ont donné une évaluation négative ont augmenté de 3,3 points de pourcentage au cours de la même période pour atteindre 64,5%, soit plus du double de ceux qui ont donné des évaluations positives. Le sondeur a attribué la baisse hebdomadaire à un certain nombre de facteurs tels que la proposition de la ministre de l'Education Park Soon-ae d'abaisser l'âge d'entrée à l'école pour les enfants, la crise au sein de la direction du parti au pouvoir et des difficultés économiques persistantes.

«Il semble que le projet lié à l'âge d'entrée à l'école ait fortement fait baisser les appréciations des femmes au foyer dont les avis favorables étaient restés supérieurs à 40%», a noté Bae Cheol-ho, analyste principal de Realmeter.

«En plus du parti au pouvoir et des partis d'opposition entrant dans une phase de système d'urgence, une crise économique imminente et une présence prolongée du Covid-19 vont exercer une pression sur Yongsan et le parti au pouvoir plutôt que sur la principale formation d'opposition», a ajouté Bae, faisant référence au quartier dans lequel se trouve le bureau présidentiel.

La cote de popularité de la principale formation d'opposition, le Parti démocrate (PD), a progressé de 2,5 points de pourcentage à 48,5%, en hausse pour la 10e semaine consécutive, tandis que celle du PPP au pouvoir a chuté de 2,6 points de pourcentage à 35,8%. Le sondage a une marge d'erreur de 1,9 point de pourcentage et un niveau de confiance de 95%.

as26@yna.co.kr

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.