Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

La demande d'injonction déposée par le chef suspendu du PPP sera examinée aujourd'hui

17.08.2022 à 08h58
Lee Jun-seok en conférence de presse. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 17 août (Yonhap) -- La Cour du district Sud de Séoul tiendra ce mercredi une audience pour étudier la demande d'injonction déposée par le président suspendu du Parti du pouvoir du peuple (PPP), Lee Jun-seok, sur un changement de leadership au sein du parti au pouvoir.

La semaine dernière, le PPP a modifié sa charte pour lancer un comité de direction d'urgence et destituer Lee de son poste. Le député cinq fois élu Joo Ho-young a été nommé à la tête du comité.

Protestant contre cette transition annoncée, Lee a déposé une demande d'injonction auprès du tribunal contre le PPP et Joo afin de mettre un terme à l'«erreur procédurale». Une décision pourrait tomber dès aujourd'hui. Si le tribunal accepte la demande, le comité de direction d'urgence sera suspendu et le parti sera dirigé par un président intérimaire.

Selon la charte du PPP, Lee perd son statut de président du parti si un comité de direction est établi à cause d'une urgence, comme la dissolution du Conseil suprême. D'après Lee, la transition de la semaine dernière ne répond pas à cette condition.

Bien qu'il clame son innocence, Lee a été suspendu par le comité d'éthique du PPP le mois dernier en raison d'allégations de corruption sexuelle et de dissimulation de l'affaire. Il a dit qu'il serait présent à l'audience.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.