Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Economie

(LEAD) La Bourse de Séoul chute et le won dépasse les 1.400 face au dollar

22.09.2022 à 11h20
Des écrans au siège de la KEB Hana Bank à Séoul montrent le matin du jeudi 22 septembre 2022 que le taux de change a dépassé la barre des 1.400 wons face au dollar américain et le Kospi (Korea Composite Stock Price Index), l'indice de la Bourse de Séoul, a chuté de 25,84 points, soit de 1,1%, à 2.321,37.

SEOUL, 22 sept. (Yonhap) -- Les marchés financiers de la Corée du Sud ont ouvert la séance de ce jeudi en forte baisse et la monnaie sud-coréenne a plongé à son plus bas niveau en plus de 13 ans vis-à-vis du dollar américain sur fond de politique de resserrement agressive de la Réserve fédérale américaine (Fed) et de possibilité de voir la guerre en Ukraine se prolonger.

A 9h25, le Kospi (Korea Composite Stock Price Index), l'indice de référence de la Bourse de Séoul, a perdu 27,61 points par rapport à la clôture de la séance précédente, soit une baisse de 1,18%, pour se retrouver à 2.319,6. Les investisseurs étrangers et les institutions ont revendu respectivement 82 milliards wons (58 millions de dollars) et 47,9 milliards de wons d'actions à la Bourse de Séoul, tirant vers le bas l'indice principal, alors que les particuliers ont eux récupéré 118,7 milliards de wons de titres.

La monnaie sud-coréenne a également chuté ce matin et dépassé la barre des 1.400 wons contre le billet vert pour la première fois en 13 ans et six mois. Le Kosdaq a de son côté baissé de 12,68 points par rapport à la fermeture hier, soit de 1,68%, pour se retrouver à 742,21 à l'heure citée. Les étrangers et les institutions se sont débarrassés de 44,1 milliards et 8,2 milliards de wons d'actions, respectivement, sur le marché secondaire alors que les particuliers ont acquis pour 51,9 milliards de wons d'actions.

Cette volatilité des marchés est intervenue alors que le dollar s'est renforcé suite à la décision de la Fed d'augmenter ses taux d'intérêt directeurs de 0,75 point de pourcentage pour la troisième fois consécutive. La banque centrale américaine a relevé mercredi (heure américaine) l'objectif de taux des fonds fédéraux à 3-3,25%, le plus haut niveau depuis 2008, et a fait allusion à de nouvelles hausses importantes, laissant ouverte la possibilité d'un autre relèvement de trois quarts de pourcentage cette année.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a affiché une position politique dure en notant que la Fed est «fortement déterminée» à juguler l'inflation et continuera à l'être jusqu'à ce que le travail soit fait. La confiance des investisseurs a également fortement baissé après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé la mobilisation de réservistes pour le front ukrainien.

Le ministre de l'Economie et des Finances Choo Kyung-ho a fait part ce matin de son plan d'appliquer des mesures pour stabiliser les marchés. «Alors que les Etats-Unis et l'Europe ont accéléré leur resserrement monétaire agressif, il y a une possibilité que les incertitudes élevées sur les marchés financiers durent pendant une période considérable», a-t-il averti.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus Economie
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.