Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Séoul, Washington et Tokyo avertissent d'une «réponse forte et résolue» face à un éventuel essai nucléaire nord-coréen

23.09.2022 à 10h12
Les chefs des diplomaties de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon tiennent une réunion trilatérale le jeudi 22 septembre 2022 (heure locale) à New York, aux Etats-Unis. (Pool photo)

SEOUL/NEW YORK, 23 sept. (Yonhap) -- Les chefs des diplomaties sud-coréenne, américaine et japonaise ont averti jeudi (heure américaine) qu'un essai nucléaire de la Corée du Nord ferait face à «une réponse forte et résolue de la part de la communauté internationale», tout en appelant Pyongyang à revenir au dialogue.

Le ministre des Affaires étrangères Park Jin, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken et le ministre japonais des Affaires étrangères Yoshimasa Hayashi se sont rencontrés en marge de l'Assemblée générale des Nations unies (ONU) à New York. Il s'agissait de leur première réunion trilatérale en deux mois depuis leur rencontre en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Bali, en Indonésie, en juillet dernier.

Les chefs de diplomatie des trois pays ont exprimé des «inquiétudes sur la publication par la Corée du Nord d'un message exacerbant les tensions et destabilisateur à propos de l'utilisation d'armes nucléaires, y compris l'adoption d'une nouvelle loi sur la politique nucléaire», selon un communiqué conjoint publié à l'issue de la réunion.

«Ils ont réaffirmé qu'une menace nucléaire de la RPDC ferait face à une réponse forte et résolue de la part de la communauté internationale», a-t-il averti, en faisant référence à la Corée du Nord par son nom officiel, République populaire démocratique de Corée. La Corée du Nord a annoncé plus tôt ce mois-ci que son Parlement a adopté une nouvelle loi autorisant à lancer une «frappe nucléaire automatique» si elle est attaquée.

De même, les chefs de diplomatie ont exhorté la Corée du Nord à «se conformer à ses obligations en vertu des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et appelé à mettre pleinement en œuvre ces résolutions de la communauté internationale», a indiqué le communiqué conjoint. Les trois ministres ont également appelé Pyongyang à revenir au dialogue. «Ils sont souligné l'importance d'un dialogue sérieux et continu et exhorté la RPDC à revenir aux négociations», a souligné le communiqué conjoint.

Les Etats-Unis et le Japon ont affiché leur soutien au plan audacieux récemment proposé par le gouvernement Yoon Suk-yeol qui consiste à lancer des programmes d'aides économiques pour le Nord si Pyongyang montre son engagement à se dénucléariser.

Les chefs de diplomatie ont en outre souligné la nécessité de travailler étroitement ensemble pour faire face aux actes déstabilisateurs de la Corée du Nord et réaliser l'objectif commun de dénucléarisation de la péninsule coréenne. «Nous avons discuté de la nécessité d'être prêts à travailler étroitement ensemble et à réagir fermement concernant la menace de la Corée du Nord d'utiliser ses armes nucléaires», a déclaré aux journalistes Park après la réunion.

Ils ont également souligné l'importance de la coopération trilatérale pour renforcer l'ordre économique basé sur les règles et favoriser la prospérité dans la région Indo-Pacifique et dans le monde. «En notant la nécessité de faire face ensemble à des pressions économiques, nous sommes convenus de nous efforcer de faire face ensemble à ces actes.»

En outre, Park, Blinken et Hayashi ont condamné l'invasion de l'Ukraine par la Russie et affiché leur soutien à l'Ukraine. «Nous réaffirmons la nécessité de faire face fermement à la violation claire du droit international et de soutenir le gouvernement et le peuple ukrainiens», selon le communiqué conjoint.

Ils ont aussi fait part de leur plan de s'opposer aux tentatives de changer par la force le statu quo dans les territoires et régions, tout en soulignant la nécessité de renforcer l'engagement de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) et des organisations dirigées par l'Asean pour maintenir une région pacifique et stable.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.