Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(LEAD) Corée-Japon : rencontre entre Premiers ministres pour l'amélioration des relations

28.09.2022 à 16h48
Corée du Sud-Japon

Le Premier ministre Han Duck-soo (à g.) échange le mercredi 28 septembre 2022 une poignée de main avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida avant leur réunion au palais d'Akasaka, maison des hôtes d'Etat à Tokyo.

Réunion entre PM sud-coréen et japonais

Le Premier ministre Han Duck-soo (à g.) s'entretient le mercredi 28 septembre 2022 avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida au palais d'Akasaka, maison des hôtes d'Etat à Tokyo.

TOKYO/SEOUL, 28 sept. (Yonhap) -- Le Premier ministre Han Duck-soo, actuellement à Tokyo, au Japon, pour assister aux funérailles d'Etat de l'ex-Premier ministre Shinzo Abe tenues hier, a rencontré aujourd'hui son homologue japonais Fumio Kishida à la maison des hôtes d'Etat, le palais d'Akasaka. A cette occasion, Han a rappelé que l'amélioration des relations bilatérales serait un intérêt commun des deux pays.

Durant cette rencontre de 25 minutes, Han a indiqué que «la Corée du Sud et le Japon sont des pays voisins et partenaires importants de la coopération qui partagent les valeurs communes de la démocratie et de l'économie de marché», en ajoutant que «les jeunes souhaitent également comprendre les deux pays respectifs.»

Han a aussi détaillé que «le nouveau gouvernement lancé en mai dernier réitère sa position selon laquelle l'amélioration et le développement des relations entre les deux pays correspondent à l'intérêt commun». «Je pense qu'on a eu un tournant pour l'amélioration des relations entre les deux pays.»

Kishida a présenté de son côté sa gratitude vis-à-vis du président Yoon Suk-yeol et du gouvernement sud-coréen pour leurs condoléances en disant que «j'exprime mes grands remerciements du plus profond du cœur», en détaillant que «nous avons reçu les messages de condoléances de plusieurs Sud-Coréens, notamment de la part du président Yoon Suk-yeol et du Premier ministre Han Duck-soo». Il l'a remercié encore une fois de son déplacement à Tokyo pour les obsèques d'Abe.

A propos de cette rencontre, le 1er vice-ministre des Affaires étrangères, Cho Hyun-dong, a rapporté dans un briefing que les deux hommes n'ont pas pu aborder les détails de la résolution des problématiques sur le travail forcé mais que les deux parties ont été d'accord pour chercher rapidement la meilleure solution à la vue de l'importance du sujet et accélérer la communication mutuelle entre les deux autorités chargées de la diplomatie.

Le cabinet du Premier ministre japonais a également publié un communiqué de presse disant qu'«il a convenu d'accélérer la communication diplomatique entre les deux pays afin d'avoir des relations plus saines et développées», ajoutant que «les deux parties ont partagé l'espoir d'animer les échanges humains à l'occasion de l'assouplissement des restrictions d'entrée du pays, notamment l'application de l'exemption de visa par les deux pays.»

Sur le plan diplomatique, une entrevue entre Yoon et Kishida a eu lieu à New York la semaine dernière à l'occasion de l'Assemblée générale des Nations unies, la première rencontre entre les dirigeants des deux pays depuis 2019, l'année où le Japon a imposé des restrictions à l'exportation sur plusieurs produits stratégiques vers la Corée du Sud. En outre, la question du travail forcé ainsi que d'autres sujets sensibles de la période d'occupation de la péninsule coréenne par le Japon impérial (1910-1945) demeurent des problématiques de la diplomatie entre les deux pays.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.