Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Service militaire de BTS : des députés se disputent à l'audit parlementaire

07.10.2022 à 16h54

SEOUL, 07 oct. (Yonhap) -- La question de l'exemption du service militaire pour les membres du groupe superstar de K-pop Bangtan Boys (BTS) a fait l'objet d'un débat même à l'audit parlementaire à l'Assemblée nationale ce vendredi alors que le chef de l'Administration des effectifs militaires (MMA), Lee Ki-sik, a réitéré sa position ferme en disant qu'«il convient d'être appelés sous les drapeaux pour les membres de BTS, car l'importance dans l'exécution de l'obligation du service militaire est l'équité et l'égalité alors que le nombre des effectifs diminue en ce moment.»

Certains députés du Parti du pouvoir du peuple (PPP) au pouvoir ont mis l'accent sur la nécessité du service militaire pour les membres du groupe BTS, parmi lesquels un député issu des armées Han Ki-ho, ancien général trois étoiles de l'armée de terre, qui a même cité des paroles du single «What Do You Think» de l'album mixtape «D-2» de Suga : «C'est sûr qu'on fera notre service militaire quand il sera temps». «Eux-mêmes, ils ont affiché leur volonté de remplir leur obligation sous les drapeaux», selon Han.

Le député a par ailleurs prétendu qu'une modification de la loi concernant le service militaire serait destinée à accorder des faveurs aux membres de BTS en détaillant que «si nous exemptons du service militaire le groupe BTS, la valeur du titre (de sa maison de production) doublera, alors les gens qui souhaitent une augmentation de la valeur de l'action regarderont sérieusement notre commission de la défense», ajoutant qu'«il ne faudra pas accorder l'exemption du service militaire au lieu de donner une faveur pour mener leur obligation sous les drapeaux.»

Côté opposition, le député du Parti démocrate (PD) Sul Hoon a noté que «si jamais BTS est dissout, ce sera une perte nationale. Les gens pensent qu'il faudra considérer le groupe BTS comme un trésor national», ajoutant : «Pourquoi pensez-vous les envoyer à la caserne militaire et dissoudre le groupe ? Il y a d'autres moyens alternatifs pour qu'ils remplissent leur obligation.» Sul a réitéré sa position durant l'audit parlementaire sur la MMA que le service militaire de BTS signifierait une dissolution du groupe.

Un autre député du PD, Kim Young-bae, a posé la question au chef de la MMA en indiquant que «la génération Z (ou MZ en Corée) dit que le rythme et les paroles des chansons de BTS donnent un grand écho à l'âme. Elles émettent de grands messages à l'humanité et donnent des motivations pour apprendre la langue coréenne et le boom est réel à l'échelle mondiale. Y a-t-il un projet au sein de votre institution pour tirer un accord social afin de régler cette question (du service militaire de BTS) ?»

Lee Ki-sik lui a répondu que «nous regardons les résultats des divers sondages mais nous n'avons pas ce genre de projet spécifiquement».

Des produits liés au groupe superstar de K-pop Bangtan Boys (BTS) dans un restaurant de Séoul. (Photo d'archives Yonhap)

Lee Ki-sik (à dr.), chef de l'Administration des effectifs militaires (MMA), à un audit parlementaire de l'Assemblée nationale, le vendredi 7 octobre 2022.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.