Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Un homme soupçonné d'abus sexuels en ligne sur mineurs arrêté en Australie

25.11.2022 à 11h08

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- La police a arrêté à son domicile en Australie le principal suspect dans une affaire d'abus sexuels en ligne visant des mineurs, dans le cadre d'une opération conjointe avec la police australienne, ont déclaré des responsables ce vendredi.

Le suspect, plus connu sous l'appellation «L» en Corée du Sud, a été appréhendé mercredi à son domicile dans la banlieue de Sydney lors d'une descente menée dans le cadre d'une opération conjointe entre les polices sud-coréenne et australienne, a déclaré l'Agence métropolitaine de police de Séoul.

Le suspect est accusé d'avoir menacé neuf victimes mineures dans des documents numériques d'exploitation sexuelle entre fin 2020 et août de cette année et de les avoir fait circuler sur le service de messagerie Telegram. En Corée du Sud, cette affaire néfaste est connue sous le nom de «second Nth Room», d'après l'horrible cas d'exploitation sexuelle sur Telegram entre 2018 et 2020.

Le suspect a changé à plusieurs reprises son pseudonyme Telegram et n'a cessé d'ouvrir de nouvelles salles Telegram pour échapper à la surveillance. Il s'est déconnecté de Telegram et s'est caché fin août après le lancement d'une enquête de police. Après avoir confirmé son identité, la police a obtenu un mandat d'arrêt et fait une demande à Interpol le mois dernier pour le retrouver.

La police va coopérer avec la police australienne pour l'inculper en Australie pour production et possession de matériel d'exploitation sexuelle de mineurs avant de le ramener en Corée du Sud pour le mettre en examen, selon des responsables de la police. La police sud-coréenne a renvoyé jusqu'à présent 21 personnes devant les tribunaux pour avoir participé à ce crime sur Telegram ou pour avoir possédé, diffusé ou regardé des documents illégaux.

Cette photo fournie par la police métropolitaine de Séoul montre «L», le principal suspect arrêté en Australie dans le cadre d'une affaire d'abus sexuels en ligne visant des mineurs.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.