Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Tragédie d'Itaewon : le PD demande à Yoon de limoger le ministre de l'Intérieur

25.11.2022 à 14h27
Le chef du principal parti d'opposition, le Parti démocrate, Lee Jae-myung (à gauche), et le chef du parti à l'Assemblée, Park Hong-keun (à droite), assistent à la réunion du Conseil suprême du parti à l'Assemblée nationale, le 25 novembre 2022.

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- Park Hong-keun, le chef du groupe parlementaire du principal parti d'opposition, le Parti démocrate (PD), a demandé ce vendredi au président Yoon Suk-yeol de licencier son ministre de l'Intérieur afin de le tenir pour responsable de la bousculade mortelle à Itaewon.

Si Yoon n'accède pas à cette demande, Park a déclaré que l'Assemblée nationale demanderait des comptes au ministre, une remarque qui signifierait que le PD demandera un vote de défiance à l'encontre du ministre, voire sa mise en accusation.

«Le président Yoon Suk-yeol devrait présenter des mesures claires concernant le renvoi du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Lee Sang-min, d'ici lundi, qui marque le premier mois depuis la tragédie d'Itaewon», a déclaré Park lors de la réunion du Conseil suprême du parti.

«Si le président Yoon finit par défier la volonté du peuple, l'Assemblée nationale lui demandera sévèrement de rendre des comptes sur cette tragédie», a ajouté Park, soulignant que le licenciement du ministre devait être une priorité pour que l'enquête parlementaire sur l'accident soit menée correctement.

Le ministre de l'Intérieur et les hauts fonctionnaires du gouvernement ont été critiqués pour ne pas avoir pu prévenir l'accident malgré les avertissements préalables sur les risques, alors qu'une foule très importante devait converger vers le quartier dans le cadre des premières célébrations d'Halloween sans obligation de porter un masque à l'extérieur depuis trois ans.

Le PD a spécifiquement fait valoir qu'une enquête appropriée sur la police et d'autres hauts fonctionnaires ne serait pas possible tant que Lee, qui supervise la police en tant que ministre de l'Intérieur, reste en fonction.

Une motion de défiance, cependant, n'exigerait pas le renvoi de Lee car elle n'est pas juridiquement contraignante. En septembre, le PD a adopté une motion de défiance contre le ministre des Affaires étrangères, le tenant pour responsable de ce qu'il considérait comme un voyage désastreux de Yoon à l'étranger. Le président a rejeté la motion.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.