Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Séoul et Ottawa vont signer un accord sur les chaînes d'approvisionnement en minéraux clés

25.11.2022 à 15h46

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud et le Canada sont convenus ce vendredi d'accélérer la signature d'un protocole d'entente sur les minéraux clés afin d'améliorer la coopération sur les chaînes d'approvisionnement des batteries auxiliaires, des véhicules électriques et d'autres domaines industriels, a déclaré le ministère de l'Industrie.

Selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, le consensus a été atteint lors d'une réunion entre le ministre de l'industrie, Lee Chang-yang, et François-Philippe Champagne, ministre canadien de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, qui s'est tenue à Séoul, ce vendredi.

Les deux parties se sont engagées à promouvoir la coopération tout au long de leurs chaînes de valeur industrielles, des minéraux et matériaux aux batteries auxiliaires et aux véhicules électriques. A cette fin, elles signeront «rapidement» un protocole d'entente visant à étendre le champ de leurs échanges de minéraux à divers types de matériaux, dont le nickel et le cobalt.

François-Philippe Champagne
Le ministre des Affaires étrangères, Park Jin (2e en partant de la gauche), s'entretient avec son homologue canadienne, Mélanie Joly (droite), à Séoul le 14 octobre 2022.

Actuellement, les principaux éléments de coopération se limitent au charbon et au minerai de fer, a indiqué le ministère, ajoutant que leurs cercles d'affaires ont signé un protocole d'entente sur les minéraux en septembre de cette année. «La coopération avec le Canada devrait nous aider à mieux gérer les circonstances du commerce extérieur de manière stable, notamment les incitations fiscales prévues par la loi américaine sur la réduction de l'inflation (IRA)», a déclaré le ministère dans un communiqué.

L'IRA, promulguée par le président américain Joe Biden en août, accorde jusqu'à 7.500 dollars de crédits d'impôt aux acheteurs de VE assemblés uniquement en Amérique du Nord, ce qui a suscité des inquiétudes quant à son impact sur les ventes des principaux constructeurs automobiles sud-coréens.

La loi affecte également les fabricants de batteries sud-coréens, car elle exigera que les batteries des VE soient fabriquées avec une certaine proportion de minéraux extraits ou traités aux Etats-Unis ou dans des pays ou régions ayant conclu des accords de libre-échange (ALE) avec Washington. La part requise des composants passera de 40% en 2023 à 80% en 2027.

Les deux ministres ont également décidé d'encourager la tenue d'une réunion inaugurale de leur dialogue de haut niveau sur la sécurité économique, à laquelle participeront leurs ministres de l'Industrie et des Affaires étrangères, l'année prochaine. Le commerce bilatéral entre la Corée du Sud et le Canada est en hausse grâce à l'ALE bilatéral entré en vigueur en 2015. Selon les données du gouvernement, il atteindra un niveau record de 13,1 milliards de dollars américains en 2021.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.