Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(LEAD) Qatar 2022 : la Corée du Sud écrasée par le Brésil en 8e de finale

06.12.2022 à 06h07
Amertume

Après quatre buts encaissés lors du match contre le Brésil, le capitaine de l'équipe sud-coréenne Son Heung-min affiche des regrets, le lundi 5 décembre 2022 (heure locale), au stade 974 à Doha dans le cadre de la Coupe du monde de la Fifa au Qatar.

But !

Vinicius Junior marque le premier but à la 7e minute du match de 8e de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar entre la Corée du Sud et le Brésil au stade 974 à Doha, le lundi 5 décembre 2022 (heure locale).

Penalty de Neymar

L'attaquant Neymar de l'équipe nationale du Brésil marque le 2e but sur penalty à la 13e minute du match de 8e finale de la Coupe du monde de la Fifa 2022 au Qatar tenu au stade 974 à Doha, le lundi 5 décembre 2022 (heure locale).

Tête de Son

L'attaquant Son Heung-min de l'équipe sud-coréenne de la Coupe du monde de la Fifa 2022 au Qatar effectue une tête malgré sa blessure lors du match contre le Brésil en 8e de finale tenu au stade 974 à Doha, le lundi 5 décembre 2022 (heure locale).

Goal !

Le milieu de terrain Paik Seung-ho de l'équipe nationale sud-coréenne de la Coupe du monde 2022 au Qatar crie de joie après avoir marqué le premier but de son équipe contre le Brésil en 8e de finale au stade 974 à Doha, le lundi 5 décembre 2022 (heure locale).

SEOUL, 06 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud a été écrasée et éliminée lundi, heure locale (mardi, heure de Séoul), par le Brésil sur la marque de 4 à 1 en huitièmes de finale de la Coupe du monde de football 2022 au stade 974 de Doha, au Qatar, au terme d'un match qui a vu une domination brésilienne et le retour sur le terrain de la superstar Neymar après une entorse de la cheville droite, et qui plus est comme titulaire.

Les deux pays n'avaient encore jamais eu l'occasion de se mesurer en match officiel. Les Brésiliens cherchaient à se racheter après une défaite surprise contre le Cameroun (1-0) pour sa dernière sortie en phase de groupes, alors que les Guerriers Taegeuk avaient pourtant pris de l'assurance suite à leur victoire héroïque sur le Portugal (2-1) et à une qualification en force dans le tableau final de la compétition.

Devant près de 44.000 spectateurs, les Brésiliens ont bien entamé le match avec des offensives et une ouverture du score dès la 7e minute de jeu de Vinicius Junior (Real Madrid) sur un enroulé du droit après un centre à ras de terre. Six minutes plus tard (13e), Neymar (Paris Saint-Germain) a transformé un penalty sifflé par l'arbitre français Clément Turpin pour une faute discutable de Jung Woo-young (Al-Sadd) sur Richarlison (Tottenham Hotspur). Du plat du pied droit, le numéro 10 des Verts et Or a visé la base du montant correspondant, laissant sur place le gardien coréen Kim Seung-gyu (Al Shabab).

Les Sud-Coréens ont tenté de réagir rapidement en se lançant dans la moitié de terrain adverse devant des Brésiliens plus défensifs. Mais, servi par son capitaine Thiago Silva (Chelsea FC), Richarlison a triplé la mise (29e) sur un tir au sol non loin du point de penalty, avant un quatrième but de Lucas Paqueta (West Ham United) sur une volée du pied droit dans la surface de réparation (36e) pour un score de 4 à 0 à la mi-temps.

Les hommes du sélectionneur portugais Paulo Bento n'ont pas pu faire grand chose face à ceux de Tite dont l'équipe possède l'une des meilleures défenses du tournoi, même si, au retour des vestiaires, le capitaine sud-coréen Song Heung-min (Tottenham Hotspur) a haussé le ton en se montrant plus menaçant.

En seconde période, le rythme était moins soutenu. En confiance, les Auriverde ont moins forcé et ont laissé plus de champ aux joueurs en rouge qui en ont profité pour se créer quelques occasions franches avec notamment Hwang Hee-chan (Wolverhampton Wanderers) très actif en attaque. Les Coréens ont réussi à percer la défense sud-américaine grâce à un tir canon de 30 mètres du pied gauche du milieu de terrain Paik Seung-ho (Jeonbuk Hyundai Motors) suite à un coup franc de Lee Kang-in (RCD Majorque) repoussé dans l'axe, réduisant ainsi l'écart (76e).

La république de Corée n'avait plus atteint la seconde phase d'un Mondial depuis l'édition de 2010 en Afrique du Sud, mais le Brésil, cinq fois champion du monde, a placé la barre trop haute. La Seleção était en effet la grande favorite et n'a pas failli à sa réputation de numéro un au classement de la Fédération internationale de football (Fifa) face à la 28e nation mondiale sur le papier.

Au-dessus de cette confrontation, planait l'ombre du roi Pelé, le seul joueur à avoir remporté trois fois le plus prestigieux des trophées du football, dont tout les Brésiliens suivent l'évolution de son état de santé depuis son hospitalisation il y a six jours à São Paulo. La Seleção avait annoncé qu'elle jouait désormais pour son «Roi».

L'aventure qatarienne se poursuit donc pour le Brésil. En quarts de finale, ce dernier rencontrera le samedi 10 décembre à 0h au stade Education City, à Al Rayyan, la Croatie qui a vaincu de justesse le Japon après une séance de tirs au but (1-1) quelques heures plus tôt dans l'autre huitième de finale du jour.

xb@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.