Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

International

En mission dans l'Indo-Pacifique, le NCSM Vancouver fait escale à Incheon

17.09.2023 à 10h43
NCSM Vancouver

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Vancouver de la Marine royale canadienne (MRC) lors d'une sortie en mer. (Photo fournie par les Forces armées canadiennes)

INCHEON/SEOUL, 17 sept. (Yonhap) -- La frégate NCSM Vancouver de la Marine royale canadienne (MRC) est actuellement amarrée le long d'un quai du port d'Incheon, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Séoul. Le navire de la classe Halifax a accosté le vendredi 15 septembre en Corée du Sud dans le cadre d'une tournée de plusieurs mois dans l'Indo-Pacifique avec le NCSM Ottawa, une frégate du même type, et le navire auxiliaire MV Asterix.

A cette occasion, une réception a été organisée samedi soir sur le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Vancouver à l'invitation de la capitaine de frégate et commandante Meghan Coates et de l'ambassadrice du Canada à Séoul, Tamara Mawhinney, qui a souligné dans son discours : «Le Canada est engagé à soutenir et à renforcer la stabilité à travers la péninsule coréenne. [...] Pendant son séjour en Asie du Nord-Est, le NCSM Vancouver contribuera bien activement à ces efforts. En restant côte à côte avec la Corée du Sud, nous chercherons à devenir les meilleurs amis alors que nous sommes confrontés à un environnement sécuritaire en rapide changement.» Parmi les invités, figuraient le ministre adjoint de la Défense, Sung Il, et le maire d'Incheon, Yoo Jeong-bok.

Ambassadrice Tamara Mawhinney

L'ambassadrice du Canada en Corée du Sud, Tamara Mawhinney, lors de la réception à bord de la frégate canadienne NCSM Vancouver en escale dans le port d'Incheon, le samedi 16 septembre 2023.

Le vaisseau canadien de 5.032 tonnes (à pleine charge) a navigué en mer de Chine orientale et en mer Jaune après avoir fait escale à la base navale de Yokosuka, où se trouve le siège de la Force maritime d'autodéfense japonaise, à l'entrée de la baie de Tokyo. Il avait quitté, avec les deux autres bâtiments de guerre, la côte ouest canadienne le 14 août pour arriver dans l'archipel nippon le 28 août et en repartir le 1er septembre. Le NCSM Ottawa se trouve actuellement aux Philippines et le MV Asterix dans les eaux de l'Asie du Sud-Est. Incheon est la deuxième escale pour le NCSM Vancouver depuis son départ.

«Le Canada s'engage à renforcer sa présence militaire dans la région, et par le présent déploiement, il accroîtra, diversifiera et maintiendra son empreinte militaire à l'appui d'une région Indo-Pacifique à la fois libre, ouverte et inclusive», avait expliqué dans un communiqué de presse le ministère canadien de la Défense nationale au moment du largage des amarres. «Durant leur déploiement en mer de près de quatre mois, les navires exécuteront une série d'exercices et d'engagements bilatéraux et multinationaux de concert avec des forces armées et des partenaires pour la sécurité de la région.»

NCSM Vancouver à Incheon

La frégate canadienne NCSM Vancouver dans le port d'Incheon, le samedi 16 septembre 2023. Le bâtiment de guerre effectue actuellement une mission de près de quatre mois dans l'Indo-Pacifique depuis le 14 août dernier.

Les missions de ces vaisseaux de la MRC comprennent des manœuvres conjointes avec les forces navales des Etats-Unis, du Japon, de la Corée du Sud, du Royaume-Uni, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. Elles consistent aussi à patrouiller et à montrer une présence des Forces armées canadiennes dans la région. Ce déploiement fait partie de l'opération Projection, qui sera élevée au rang d'opération Horizon comme annoncé au Dialogue Shangri-La en juin dernier.

Ces expéditions visent à approfondir la coopération avec les alliés et les partenaires et à assurer que le Canada joue un rôle plus actif dans la sécurité régionale. Le nombre de navires militaires qui seront déployés chaque année dans la zone passera de deux actuellement à trois. Le NCSM Vancouver se focalisera sur la sécurité en Asie du Nord-Est et le NCSM Ottawa sur le Sud-Est asiatique. Le premier a aussi été envoyé dans le cadre de l'opération Neon, une contribution du Canada à l'effort multinational coordonné visant à appuyer la mise en œuvre des sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU contre la Corée du Nord.

Frégate et hélicoptère

La frégate NCSM Vancouver de la Marine royale canadienne (MRC) en mer avec son hélicoptère CH 148 Cyclone, indicatif d'appel Canuck. (Photo fournie par les Forces armées canadiennes)

Au sein d'un groupe amphibie mené par le navire d'assaut américain USS America, le NCSM Vancouver a participé le jour de son arrivée à une reconstitution du débarquement d'Incheon durant la guerre de Corée pour son 73e anniversaire (15-19 septembre 1950) et le 70e anniversaire de l'alliance Corée du Sud-USA. «Nous sommes ici, c'est principalement pour montrer que le Canada est présent parmi ses partenaires de la région et pour améliorer notre interopérabilité avec la Corée du Sud», a résumé à l'agence de presse Yonhap le lieutenant de vaisseau Etienne Rodrigue.

Le NCSM Vancouver, qui a fêté ses 30 ans le 23 août, reprendra la mer le mardi 19 septembre. Doté d'un équipage d'environ 240 marins et soldats de l'Aviation royale canadienne pour soutenir l'hélicoptère CH 148 Cyclone embarqué sur le bateau, il est assigné à la Force maritime Pacifique, dépendant du Commandement de la Force maritime du Canada, et est rattaché à la base navale d'Esquimalt sur l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique, où le retour est prévu le 18 décembre prochain.

Dans l'Indo-Pacifique

Le NCSM Vancouver navigue derrière le NCSM Ottawa (à g.) et le MV Asterix dans l'Indo-Pacifique, le 24 août 2023. (Photo fournie par les Forces armées canadiennes)

Commandement du NCSM Vancouver

Le commandement du NCSM Vancouver. A partir du premier rang : le capitaine de corvette Jordan Thwaites, commandant en second ; la capitaine de frégate Meghan Coates, commandante ; et le premier maître de 1ère classe Derek Dawson, capitaine d'armes. (Photo fournie par les Forces armées canadiennes)

Xavier Baldeyrou

(FIN)

Fil actus International
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.