Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Corée du Nord

Séoul décide de développer un missile sol-sol capable de détruire des bunkers

18.09.2023 à 14h51

SEOUL, 18 sept. (Yonhap) -- Un missile sol-sol d'une portée de 300 km capable de détruire des bunkers nord-coréens abritant des lance-roquettes de longue portée sera développé d'ici novembre 2027. Sous le nom KTSSM-II, le missile pourra percer plus que la première version (KTSSM-I) avec un budget de 290 milliards de wons (environ 205 millions d'euros), d'après l'annonce de l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA), ce lundi.

Comparativement à la première version, le KTSSM-II disposera d'une plus grande capacité pour percer et d'un rayon d'action plus important. Cela veut dire que si le nouveau missile est tiré depuis la Zone démilitarisée (DMZ), il pourra atteindre le fleuve Amrok (Yalou) de la Corée du Nord. Par ailleurs, un tracteur-érecteur-lanceur (TEL) sera mis à la disposition de ce missile sol-sol, ce qui permettra plus de mobilité et rapidité afin d'éviter les contre-attaques.

La DAPA a expliqué que «c'est un arme guidée capable de frapper un tunnel ou un bunker d'une manière plus efficace». Ce sera aussi l'un des meilleurs moyens du système de défense aérienne faisant partie des 3 axes qui comprennent le système de frappes préventives Kill Chain et le Korea Massive Punishment & Retaliation (KMPR), un plan opérationnel visant à neutraliser les dirigeants nord-coréens en cas de conflit majeur.

Missile de croisière

(Photo d'archives Yonhap)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus Corée du Nord
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.