Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Blinken exhorte Pyongyang à s'engager, affirmant que Washington recherche des progrès pratiques

WASHINGTON/SEOUL, 04 mai -- Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a exhorté ce lundi (heure locale) la Corée du Nord à revenir à la table des négociations, assurant que son pays cherchait à faire des progrès concrets vers la dénucléarisation de la péninsule coréenne par le biais de la diplomatie.

«J'espère que la Corée du Nord saisira l'opportunité pour s'engager diplomatiquement et voir s'il existe des moyens d'avancer vers l'objectif de dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», a déclaré le chef de la diplomatie américaine lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue britannique, Dominic Raab. Blinken est en voyage à Londres, où il participe à la réunion des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G7.

Cet appel intervient après que la Corée du Nord a prévenu les Etats-Unis qu'ils feraient face à une «crise hors de contrôle allant de pire en pire», mentionnant même des «mesures correspondantes» et une «situation très grave».

Pyongyang a critiqué le récent discours du président américain Joe Biden au Congrès, dans lequel il a déclaré que les Etats-Unis travailleraient avec leurs alliés pour dénucléariser la péninsule coréenne par la «diplomatie et la dissuasion».

Blinken a mis l'accent sur le fait que c'était à la Corée du Nord de décider de s'engager, tout en soulignant que la nouvelle politique américaine à l'égard Nord était centrée sur la diplomatie.

«Et nous allons donc chercher à prendre en compte non seulement ce que la Corée du Nord dit, mais ce qu'elle fait réellement dans les jours et les mois à venir. Mais nous avons, je pense, une politique claire, très claire qui se concentre sur la diplomatie et c'est je pense à la Corée du Nord de décider si elle veut s'engager ou non», a-t-il développé.

«Ce que nous avons maintenant, c'est une politique qui appelle à une approche calibrée et pratique qui est ouverte et explorera la diplomatie avec la Corée du Nord pour essayer de faire des progrès pratiques qui augmentent la sécurité des Etats-Unis, de nos alliés et de nos forces déployées», a ajouté le secrétaire d'Etat américain.

(Yonhap)

(FIN)

04.05.2021 à 11h31

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.